1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paul-François Schira, l'alter ego de Bellamy
Le Point30/03/2019 à 17:40

Vous ne le connaissez pas, pas encore du moins, mais gageons que vous allez bientôt en entendre parler. Haut fonctionnaire, juriste, énarque, enseignant et professeur à l'université Paris-1 (Panthéon-Sorbonne), Paul-François Schira est, à 28 ans, l'un des ces jeunes intellectuels chrétiens qui n'ont pas peur d'aller au combat des idées, et de redonner vigueur à des thèmes jugés conservateurs. Il plaide ainsi « pour une politique de l'enracinement » dans un essai roboratif, paru récemment chez Tallandier et intitulé La Demeure des hommes. Tiens, ce même mot de « demeure » qui sert de titre à l'essai de François-Xavier Bellamy. « Coïncidence heureuse », assurent les deux hommes, devenus amis intellectuels par convergence de vues. D'ailleurs, François-Xavier Bellamy a accepté de préfacer l'ouvrage. Paul-François Schira nous en dit plus. Le Point : Peut-on faire de l'enracinement un concept à la mode? ?Paul-François Schira : Ce n'est pas mon objectif. Mon travail consiste à rappeler que l'enracinement est le préalable à toute action politique. Il n'y a pas de paix durable sans destin commun, et pas de destin commun sans enracinement dans une communauté d'appartenance. Pour dépasser le « vivre-ensemble » et toucher au « faire-ensemble », il faut susciter un attachement entre les hommes, au-delà de l'intérêt individuel qu'ils ont à s'associer. De quoi parlons-nous ? Tout simplement du substrat culturel qui lie les...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer