Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Patrice de Maistre placé en détention dans l'affaire Bettencourt

Reuters23/03/2012 à 14:38

PATRICE DE MAISTRE EN DÉTENTION DANS L'AFFAIRE BETTENCOURT

par Claude Canellas

BORDEAUX (Reuters) - L'ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, a été placé vendredi en détention provisoire après une nouvelle mise en examen, a annoncé le parquet de Bordeaux.

Il s'agit d'une accélération de l'instruction de l'affaire Bettencourt, qui porte notamment sur des abus de faiblesse dont l'héritière de L'Oréal aurait été la victime et sur des soupçons de versements occultes au bénéfice de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007

Déjà mis en examen le 15 décembre dernier, notamment pour escroquerie et abus de confiance, l'ancien homme de confiance de la milliardaire a été entendu une nouvelle fois jeudi par le juge bordelais Jean-Michel Gentil, en charge des enquêtes sur la fortune de Liliane Bettencourt depuis le dépaysement du dossier.

Ce dernier l'a mis en examen pour des faits nouveaux et il a été placé en détention provisoire jeudi soir, précise le parquet de Bordeaux dans un communiqué.

Parmi ces faits nouveaux figure la perception par Patrice de Maistre d'une somme de près de trois millions d'euros dans le cadre d'une convention entre une société dont il était le gérant et Liliane Bettencourt, alors en situation de vulnérabilité, détaille le parquet.

Il est également reproché à Patrice de Maistre la perception indue de factures émises par cette même société à l'égard d'une autre société dont il était dirigeant, pour un bénéfice de 2,4 millions d'euros, poursuit le communiqué.

Patrice de Maistre était arrivé jeudi vers 14h30 au tribunal de Bordeaux accompagné de ses avocats.

En décembre dernier, l'ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt avait été arrêté à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle en provenance du Gabon et conduit sous escorte après une nuit de détention jusqu'au juge Jean-Michel Gentil, qui l'avait été placé sous contrôle judiciaire avec l'obligation de verser une caution.

La veille, le photographe François-Marie Banier, ami de Liliane Bettencourt, et son compagnon Martin d'Orgeval avaient également été mis en examen, notamment pour abus de faiblesse, et placés sous contrôle judiciaire.

VERSEMENT SUSPECT

Après plus de quatre ans sans mise en cause, ces actes judiciaires avaient marqué le vrai départ de la procédure.

Patrice de Maistre, qui a géré la fortune de Liliane Bettencourt de 2003 à 2010, avait été accusé par l'ancienne comptable de la milliardaire d'avoir remis 150.000 euros en espèces, sur la fortune de l'héritière de L'Oréal, à Eric Woerth pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, des faits niés par les intéressés.

Des liens financiers lui sont imputés avec Eric Woerth quand ce dernier était ministre du Budget ainsi que trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et de l'UMP.

Patrice de Maistre avait également embauché en 2007 l'épouse de l'ancien ministre, qui avait remis la Légion d'honneur au gestionnaire de fortune quelques mois plus tard.

Au mois de février dernier, Eric Woerth, entendu à son tour par le juge Jean-Michel Gentil durant deux jours, a été mis en examen pour "recel" des 150.000 euros qui auraient servi à financer la campagne de Nicolas Sarkozy.

Les enquêteurs ont découvert récemment des retraits en espèces en Suisse de quatre millions d'euros au total effectués au nom de Liliane Bettencourt entre 2007 et 2009, dont deux retraits de 400.000 euros chacun au premier semestre de 2007, au moment de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Jean-Michel Gentil a conduit par ailleurs ce mois-ci une perquisition au domicile de Liliane Bettencourt à Neuilly-sur-Seine, près de Paris, dans le but de saisir des fichiers mémorisés dans un ordinateur.

La milliardaire, âgée de 89 ans, est sous tutelle de sa fille et de ses enfants depuis octobre dernier. Elle a quitté le conseil d'administration de L'Oréal en février et y a été remplacée par l'aîné de ses petits-fils.

Edité par Patrick Vignal


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.