1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pascot : "La loi de moralisation est un écran de fumée"
Le Point24/07/2017 à 08:35

Ancien patron du Parti radical de gauche (PRG), ancien conseiller régional de l'Essonne, ex-adjoint de Manuel Valls à la mairie d'Évry, Philippe Pascot a, depuis longtemps, raccroché le costume-cravate. Chapeau melon vissé sur la tête, il s'acharne aujourd'hui à dénoncer les mauvais comportements légaux ou illégaux de ses anciens collègues. Il a notamment écrit un best-seller : Pilleurs d'État (tomes 1 et 2). Ainsi qu'un bottin mondain en trois tomes des politiques condamnés ou mis en examen : Délit d'élus (2014) et Du goudron et des plumes (2016).

Des livres « élaborés avec les moyens du bord, à partir de faits avérés, jugés ou en passe de l'être et relayés par les médias ». Pour Le Point.fr, il passe au crible le projet de loi sur le « rétablissement de la confiance en l'action publique ». Il explique pourquoi cette loi est, selon lui, « un attrape-nigaud ».

Le

Point.fr

 : La loi de moralisation de la vie publique remplit-elle ses objectifs : réguler et moraliser la vie politique ?

Philippe Pascot : C'est une loi de moralisation bidon, un écran de fumée. Les mesures ne vont pas jusqu'au bout, il n'y a que des mesurettes. Cette loi de « régulation », « moralisation », « confiance », est un attrape-nigaud, un coup de peinture sur un mur moisi pour faire croire...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer