Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas de nouvel impôt sur le quinquennat, promet Le Maire
Reuters12/01/2018 à 10:03

PAS DE NOUVEL IMPÔT SUR LE QUINQUENNAT, PROMET LE MAIRE

PAS DE NOUVEL IMPÔT SUR LE QUINQUENNAT, PROMET LE MAIRE

PARIS (Reuters) - Il n'y aura pas de nouvel impôt en France pendant le quinquennat d'Emmanuel Macron, y compris pour compenser la suppression totale de la taxe d'habitation, a déclaré vendredi le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire.

"Il n'y aura pas de nouvel impôt en France dans le quinquennat", a-t-il déclaré à BFMTV et RMC.

Il a en revanche assuré que la taxe d'habitation, dont le chef de l'Etat a promis pendant la campagne présidentielle d'exonérer 80% des ménages, avec une première tranche dès 2018, serait en fait totalement supprimée sur la durée du quinquennat.

"Elle sera supprimé totalement dès que nous aurons toutes les indications sur la manière dont on peut compenser pour les collectivités locales. Le plus tôt sera le mieux", a déclaré Bruno Le Maire. "Ça coûtera au total à peu près 20 milliards d'euros (...) C'est 8,5 milliards d'euros les 20% restant."

Prié de dire si la suppression totale interviendrait avant la fin du quinquennat, il a répondu : "Bien sûr."

Mais il n'y aura ni nouvel impôt ni nouvelle taxe pour compenser le manque à gagner pour les collectivités locales, a ajouté le ministre de l'Economie et des Finances.

"On ne supprime pas un impôt pour en rétablir un autre, on ne prend pas dans la poche des Français ce qu'on vient de leur donner d'une autre main", a-t-il dit. "Il n'est pas question d'augmenter la TVA, il n'est pas question d'augmenter une taxe locale, il n'est pas question de créer un nouvel impôt."

Il a rappelé que l'exonération de 80% des ménages serait compensée aux collectivités locales sur le budget de l'Etat "à l'euro près".

"Ensuite, il faudra trouver les 8,5 milliards d'euros restants", a-t-il poursuivi. "Le président de la République lui-même a indiqué il y a quelques mois qu'on pouvait envisager d'affecter une part de recettes déjà existantes, par exemple une part de la CSG (contribution sociale généralisée), aux collectivités locales (...) Ça peut être une piste."

(Emmanuel Jarry, édité par Myriam Rivet)

61 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • manu331
    13 janvier09:30

    Porter plainte contre ce type pour fake news, macron va faire une loi pour :-)

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer