Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas de miracle à attendre de la loi Travail, estime Rebsamen

Reuters28/03/2016 à 18:52

REBSAMEN N'ATTEND PAS DE MIRACLE DE LA LOI EL KHOMRI

PARIS (Reuters) - L'ancien ministre du Travail François Rebsamen estime qu'il ne faut pas attendre de miracle du projet de réforme du Code du travail présenté par Myriam El Khomri, qui lui a succédé, et que les chiffres des demandeurs d'emploi diffusés chaque mois par Pôle emploi ne constituent pas une mesure fiable du chômage.

La première mouture du projet de loi El Khomri offrait "trop de souplesse pour les entreprises et pas assez de garanties pour les salariés", dit-il dans une interview diffusée lundi sur le site internet des Echos.

"Si j'avais encore été rue de Grenelle, je n'aurais pas accepté de porter ce projet de loi en l'état", ajoute-t-il.

Selon François Rebsamen , les corrections apportées ont permis de rééquilibrer le texte (...) mais il ne faut pas en attendre de miracle."

"Ce qui est sûr, c'est que le temps que la loi rentre en application, elle n'aura pas d'impact significatif avant la fin du quinquennat même si elle apporte une nouvelle pierre à l'édifice, notamment en renforçant les droits des salariés", dit-il encore.

"C’est bien, mais c'est plus une loi travail qu'une loi emploi.

Interrogé sur l'incapacité du gouvernement à faire reculer le chômage, l'ancien ministre met en cause "Pôle emploi (qui) n'est pas un outil statistique fiable".

"Les chiffres erratiques transmis chaque mois le démontrent, avec des transferts entre catégories que Pôle emploi n'arrive pas à expliquer, des radiations qui évoluent au gré des relances par SMS, du nombre de rendez-vous des conseillers, etc", explique François Rebsamen.

"Tout cela alimente la suspicion et les accusations, pourtant infondées, de manipulation", indique l'ancien ministre, pour qui les chiffres du Bureau international du travail (BIT) et de l’Insee reflètent davantage la réalité économique et celle du chômage dans le pays.

"Il y a quatre ans, le nombre de chômeurs au sens du BIT était peu ou prou le même que celui des inscrits à Pôle emploi en catégorie A. Aujourd’hui, Pôle emploi en compte 700.000 de plus que le BIT ! Cherchez l’erreur", souligne-t-il encore.

"Il faudrait à l’avenir s’appuyer sur les chiffres du BIT et de l'Insee, d’une part parce qu’ils sont trimestriels, ce qui est la bonne périodicité, et d'autre part parce qu’ils sont la seule référence permettant de se comparer aux autres pays européens".

La France comptait fin décembre 2,86 millions de chômeurs selon les critères du BIT et 3,58 millions demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) inscrits à Pôle emploi.

Par comparaison, le nombre de chômeurs au sens du BIT était de 2,79 millions fin 2012 et celui des demandeurs d'emplois de 3,13 millions.

(Yann Le Guernigou, édité par Véronique Tison)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.