Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas de liberté conditionnelle pour Marc Dutroux

Reuters18/02/2013 à 20:07

REJET DE LA DEMANDE DE MISE EN LIBERTÉ CONDITIONNELLE DE MARC DUTROUX

BRUXELLES (Reuters) - La justice belge a rejeté lundi une demande de mise en liberté conditionnelle du pédophile Marc Dutroux, l'estimant incapable de se réinsérer dans la société.

Condamné à la prison à vie pour le rapt et le viol de six jeunes filles dans les années 1990, ainsi que le meurtre de quatre d'entre elles, Dutroux, 56 ans, remplissait les conditions pour demander une remise en liberté avec bracelet électronique, qu'il avait déposée le 4 février.

Aux termes de la loi belge, un condamné peut être placé en liberté conditionnelle après avoir purgé le tiers de sa peine ou après quinze ans de détention s'il a été condamné à perpétuité. Marc Dutroux, condamné en 2004, a été arrêté en 1996.

Le tribunal d'application des peines de Bruxelles, qui a étudié sa demande, a examiné une série de critères - capacité de réinsertion dans la société, risque de récidive, risque d'importuner les proches des victimes et compassion à l'égard des victimes - et conclu à l'impossibilité de le relâcher dès l'examen du premier critère.

Ni Marc Dutroux ni son avocat n'étaient présents à l'audience.

Jean Lambrecks, père d'Eefje Lambrecks, une jeune fille de 19 ans enlevée et tuée par le pédophile, s'est déclaré soulagé et satisfait à la sortie du palais de justice.

Dans une interview parue lundi à quelques heures du jugement, la mère de Marc Dutroux estimait que son fils passerait à nouveau à l'acte en cas de libération conditionnelle.

"Marc n'est pas prêt pour être libéré parce qu'il veut toujours attribuer aux autres la responsabilité de ses actes", a déclaré Jeannine L., 78 ans, au Soir Magazine, s'exprimant publiquement pour la première fois depuis la condamnation de son fils.

Marc Dutroux pourra de nouveau déposer une demande de mise en liberté sous surveillance électronique en février 2014.

Son ex-femme et complice Michelle Martin a été autorisée en août dernier à sortir de prison, une décision qui a soulevé un tollé en Belgique.

Ayant purgé 16 des 30 ans de prison auxquels elle a été condamnée, Michelle Martin a été transférée dans un couvent de Malonne, à 60 km au sud-est de Bruxelles, qui a accepté de la recevoir.

Robert-Jan Bartunek; Guy Kerivel et Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Pascal Liétout


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.