Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas de congrès sur la règle d'or sans l'opposition, dit Pécresse

Reuters07/12/2011 à 15:44

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a lancé mercredi un appel à "l'esprit de responsabilité" de l'opposition pour que les débats de la prochaine présidentielle ne fassent pas peser de risques sur les engagements de la France en matière de lutte contre les déficits.

La porte-parole du gouvernement, Valérie Pécresse, a reconnu qu'une convocation du parlement en Congrès pour adopter une "règle d'or" de bonne discipline budgétaire était exclue avant cette échéance si les socialistes persistaient dans leur refus de la voter.

"Il ne peut être question de la convocation d'un Congrès dès lors que l'opposition n'aura pas changé sa position puisque vous savez qu'il nous faut 60% des voix (des parlementaires)", a-t-elle indiqué lors du compte rendu du conseil des ministres.

Interrompu en septembre, le débat sur une éventuelle convocation du Congrès à Versailles pour voter cette règle d'or a été relancé la semaine passée par Nicolas Sarkozy à Toulon dans son discours sur la crise.

"La France doit l'adopter. L'idéal, si chacun faisait preuve de responsabilités, serait de le faire avant la présidentielle. Si tel n'était pas le cas, il faudrait le faire immédiatement après", a-t-il dit.

Le président français et la chancelière allemande Angela Merkel ont présenté depuis des propositions de renforcement de la discipline budgétaire dans la zone euro qui prévoient l'adoption par chaque pays d'une règle d'or qui serait visée par la Cour européenne de justice.

Pour Valérie Pécresse, les échéances politiques à venir "sont une forme d'aléa qui pèse sur les engagements pris par la France" au moment où sa signature sur les marchés est sous la pression des agences de notation.

"Nous voulons que tous les partis s'engagent, dans le cadre du débat présidentiel, à poursuivre la politique qui est la nôtre, c'est-à-dire de réduction des déficits et de désendettement", a-t-elle dit.

"Le sujet pour la France, c'est d'être maître de son destin et être maître de son destin, c'est de se désendetter", a ajouté la ministre du Budget.

L'attitude des socialistes sur la règle d'or est décidément un sujet à la mode pour le gouvernement puisque François Baroin l'a également abordé mercredi.

"C'est vraiment regrettable, cette décision (du PS sur la règle d'or)", a dit le ministre de l'Economie sur Canal+. "Il y a au Parti socialiste des personnes responsables qui ont été ministres (...) Je trouve regrettable que ces personnes dilapident l'héritage (de François Mitterrand) et refusent un constat d'évidence."

"La règle d'or, ce n'est pas une idée de Sarkozy, ce n'est pas une proposition de la majorité, c'est aujourd'hui en application dans les trois grands pays (européens), l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne", a ajouté François Baroin.

"De toute façon, le PS devra dire oui, sous une forme ou sous une autre. Dans l'opposition, je l'espère, après la présidentielle et les législatives. Ce sera une norme européenne. Tous les pays auront une règle d'or."

Yann Le Guernigou, édité par Patrick Vignal

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.