1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Pas de clarification de Puigdemont à l'expiration de l'ultimatum de Madrid
Reuters19/10/2017 à 10:54

PAS DE CLARIFICATION DE PUIGDEMONT À L'EXPIRATION DE L'ULTIMATUM DE MADRID

MADRID (Reuters) - Le président du gouvernement autonome de Catalogne, Carles Puigdemont, à l'expiration jeudi matin de l'ultimatum lancé par Madrid, n'a pas apporté de clarification sur le point de savoir s'il avait ou non proclamé l'indépendance.

Il a ajouté que le Parlement régional pourrait voter une déclaration formelle d'indépendance si aucun dialogue ne s'engage avec le gouvernement central.

A Madrid, un porte-parole du gouvernement a annoncé qu'une déclaration officielle serait faite vers 10h30 (08h30 GMT).

Le conseil des ministres se réunira samedi pour examiner le processus prévu par l'article 155 de la Constitution de 1978 qui permettrait à Madrid de suspendre l'autonomie de la région, ont précisé des sources informées.

Le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, avait donné jusqu'à ce jeudi matin 10h00 aux autorités catalanes pour renoncer clairement à une proclamation unilatérale d'indépendance.

Rajoy doit participer au Conseil européen qui débute ce jeudi après-midi à Bruxelles et doit s'achever vendredi en milieu de journée.

(Bureau de Madrid; Henri-Pierre André pour le service français)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • jean-648
    19 octobre11:16

    Un dialogue M2141043 ? D'abord l'indépendance et après on peut dialoguer.... Ou est le dialogue ?? Là ou il gagné c'est des centaines d'entreprise qui ont quitté la région. Barcelone s'appauvrit à grande vitesse.

    Signaler un abus

  • lorant21
    19 octobre11:15

    seule solution: nouvelles élections en Catalogne.

    Signaler un abus

  • V.BENACE
    19 octobre11:12

    Rajoy devrait limiter dans un premier temps l'application de son fameux article à quelques mesures qui ne feront pas l'unanimité contre lui et préserveront les chances d'arrivée à l'assemblée de Barcelone d'une majorité anti-indépendantiste. Rajoy est le maître du jeu. Il a la durée devant lui. Qu'il montre qu'il est plus intelligent que Carles.

    Signaler un abus

  • ccondem1
    19 octobre11:04

    msoulie, il avait été on ne peut plus clair dès le début : "indépendance déclarée, mais dont les effets sont provisoirement suspendus". La balle est dans le cas de Rajoy, qui aura joué au sourd...

    Signaler un abus

  • JODHY
    19 octobre11:03

    il faut le mettre en prison le playmobil

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer