1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas de cérémonies à Gaza pour l'anniversaire de la mort d'Arafat
Reuters09/11/2014 à 19:14


GAZA, 9 novembre (Reuters) - Le Fatah, parti du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, a annoncé dimanche l'annulation des cérémonies prévues mardi prochain dans la bande de Gaza en mémoire de l'ancien dirigeant palestinien Yasser Arafat, décédé il y a dix ans. Pour expliquer cette annulation, le Fatah précise que les islamistes du Hamas, qui contrôlent la bande de Gaza depuis 2007, ont fait savoir qu'ils n'étaient pas en mesure de garantir la sécurité des cérémonies. Lors d'une conférence de presse, un responsable du Fatah, Zakaria al Agha, a précisé que l'attitude du Hamas était contraire à l'accord interpalestinien de réconciliation conclu en avril dernier. Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, s'est dit "surpris" par l'annulation des cérémonies et a affirmé qu'elle découlait de questions purement internes au Fatah. Vendredi, les domiciles ou les véhicules de représentants du Fatah dans la bande de Gaza ont été visés par une quinzaine d'attentats à la bombe, qui n'ont pas fait de victimes et n'ont provoqué que des dégâts mineurs. (Nidal al Mughrabi, Guy Kerivel pour le service français)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 35924358
    09 novembre19:41

    Personne n'aime le Hamas, pas même le Fatah. C'est pour dire.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer