Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pas d'accord à l'Onu sur une déclaration sur la Syrie

Reuters21/03/2012 à 09:43

LE CONSEIL DE SÉCURITÉ DE L'ONU NE PARVIENT PAS À UN ACCORD SUR LA SYRIE

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies n'est pas parvenu mardi à un accord sur une déclaration de soutien aux efforts entrepris par Kofi Annan pour obtenir un arrêt des violences en Syrie.

Afin de convaincre la Russie, principal allié de Damas, les pays occidentaux ont accepté d'édulcorer le texte en retirant la mention à un délai de sept jours donné à Bachar al Assad pour respecter les décisions du Conseil. La Russie avait prévenu qu'elle rejetterait toute formule susceptible d'être interprétée comme un ultimatum.

Désormais, le projet de déclaration affirme que le Conseil "soutient pleinement" les efforts de Kofi Annan, émissaire spécial de l'Onu et de la Ligue arabe. Il menace Damas d'"initiatives supplémentaires" si le régime syrien ne respecte pas les décisions du Conseil en temps voulu, et non plus au bout de sept jours.

Les 15 pays membres du Conseil ont participé mardi à deux séances de discussions à huis clos sur le projet initial.

A l'issue de ces pourparlers, le représentant russe Vitali Tchourkine a laissé entendre devant la presse que son pays était prêt à soutenir cette déclaration.

Prié de dire pourquoi le Conseil n'avait pas déjà approuvé le texte, il a répondu: "Certains ont besoin d'instructions. Nous étions prêts à y aller."

Un diplomate occidental de haut rang a cependant contesté la version de l'ambassadeur russe en affirmant que Vitali Tchourkine avait lui-même réclamé un report de la décision.

"A la fin, il a décidé qu'il voulait attendre jusqu'à demain matin", a dit ce diplomate.

Si aucun pays ne soulève d'objection d'ici mercredi matin, la déclaration sera automatiquement adoptée sans vote dans le cadre de la "procédure de silence".

La Russie et la Chine ont à deux reprises opposé leur veto à des projets de résolution sur la Syrie, dont le dernier appuyait le plan de sortie de crise de la Ligue arabe prévoyant la mise à l'écart de Bachar al Assad.

Moscou a toutefois donné mardi des signes supplémentaires d'infléchissement de sa position. Le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a ainsi déclaré que le régime syrien avait commis "de très nombreuses erreurs" depuis le début, en mars 2011, du mouvement de contestation de Bachar al Assad, dont la répression a fait plus de 8.000 morts selon l'Onu.

Contrairement aux résolutions, les déclarations du Conseil de sécurité n'ont généralement pas de valeur contraignante.

Louis Charbonneau et Michelle Nichols; Bertrand Boucey pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.