Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris-Tokyo en 3 heures avec l'hypersonique imaginé par Airbus

Reuters 04/08/2015 à 17:52

AIRBUS DÉPOSE UN BREVET POUR UN AVION HYPERSONIQUE

PARIS (Reuters) - Airbus a déposé aux Etats-Unis un brevet d'avion hypersonique qui permettrait de relier Paris à Tokyo en trois heures au lieu de 12 actuellement, mais le successeur du Concorde n'est pas près de s'envoler.

L'idée, présentée pour la première fois en 2011 par l'avionneur européen, filiale d'Airbus Group, est d'utiliser trois différents types de moteurs pour permettre à l'avion de voler au-dessus de l'atmosphère.

Le concept prend son essor au moment où des sociétés comme Virgin Galactic préparent des vols spatiaux à basse altitude.

Mais Airbus a douché tout espoir de voir revenir dans les airs un avion tel que le Concorde, supersonique franco-britannique mis à la retraite en 2003 en raison de coûts opérationnels trop élevés.

"Airbus Group et ses divisions déposent chaque année des centaines de brevets afin de protéger leur propriété intellectuelle", a expliqué un porte-parole de la société dans un email.

"Ces brevets sont souvent basés sur des concepts et des idées de R&D à un état très préliminaire de conceptualisation et toutes les évolutions des brevets ne se transforment pas en technologie ou en produit fini."

En le faisant décoller quasiment à la verticale, les concepteurs du nouveau "véhicule aérien ultra-rapide" espèrent éviter le bruit du supersonique qui avait freiné le déploiement du Concorde en dehors de l'Atlantique nord, qu'il a traversé pendant plus de 20 ans à deux fois la vitesse du son.

L'avion hypersonique décollerait à l'aide d'un moteur aéronautique classique avant que des propulseurs de fusées prennent le relais pour lancer son ascension jusqu'au-dessus de l'atmosphère.

Des statoréacteurs, utilisés actuellement dans les missiles, porteraient ensuite l'avion à une altitude d'environ 30 km à une vitesse de croisière pouvant aller jusqu'à mach 4,5 (environ 4.780 km/h), soit 4,5 fois la vitesse du son.

Les turbopropulseurs seraient ensuite remis en marche pour l'atterrissage de l'avion.

Lors de l'annonce d'un projet similaire en 2011, Airbus Group, qui s'appelait alors EADS, avait estimé le délai d'une éventuelle mise en service d'un tel avion à 30-40 ans.

Airbus dit travailler à deux projets d'hypersoniques, avec des partenaires japonais pour le premier et russes et australiens pour le second, dans l'objectif d'atteindre des vitesses s'approchant de mach 6.

(Tim Hepher et Victoria Bryan, avec Cyril Altmeyer, édité par Benjamin Mallet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.