Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris rejette la demande d'asile d'Edward Snowden

Reuters04/07/2013 à 22:20

LA FRANCE REJETTE LA DEMANDE D'ASILE D'EDWARD SNOWDEN

PARIS (Reuters) - La France a rejeté jeudi une demande d'asile d'Edward Snowden, l'ancien consultant de la National Security Agency (NSA) à l'origine de révélations sur les pratiques américaines de surveillance, notamment de pays européens.

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, s'était dit dans la matinée opposé à un éventuel asile politique d'Edward Snowden, soulignant les liens forts de la France avec les Etats-Unis.

Il avait cependant précisé que la France n'avait pas encore reçu de demande de l'informaticien, qui serait toujours bloqué en zone de transit à l'aéroport de Moscou.

Or, la France "a reçu comme beaucoup d'autres pays, par l'intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d'asile de M. Edward Snowden", indique dans l'après-midi le ministère dans un communiqué.

"Compte tenu des éléments d'analyse juridique et de la situation de l'intéressé, il n'y sera pas donné suite", ajoute le texte.

La France rejoint ainsi l'Italie qui avait rejeté un peu plus tôt la demande d'asile de l'informaticien, invoquant des questions de procédure.

Tout demandeur d'asile doit se présenter en personne à la frontière italienne, ce que n'a pas fait Edward Snowden, a souligné la ministre des Affaires étrangères Emma Bonino devant le parlement à Rome.

Le sort d'Edward Snowden, recherché par les Etats-Unis pour espionnage, a suscité un élan de sympathie et de solidarité en France et en Europe où de nombreux dirigeants politiques ou simples citoyens ont appelé leurs Etats à lui accorder l'asile.

CRISE DIPLOMATIQUE

Dans une tribune publiée mercredi dans Le Monde, le fondateur du site WikiLeaks Julian Assange et le secrétaire général de Reporters sans Frontières Christophe Deloire ont ainsi lancé un appel en ce sens aux Européens.

Edward Snowden "ne saurait être abandonné dans la zone internationale de l'aéroport de Moscou sans que ce soit pour les pays européens un abandon de leurs principes et d'une partie de la raison d'être de l'Union européenne", ont-ils écrit.

La présidente du FN, Marine Le Pen, le co-président du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, et Europe Ecologie-Les Verts ont de leur côté interpellé ces derniers jours le chef de l'Etat pour lui demander d'accueillir Edward Snowden.

Une pétition se présentant comme apolitique a été mise en ligne ce jeudi pour exiger notamment de la France qu'elle accorde immédiatement l'asile politique à Edward Snowden.

Les signataires du texte, qui étaient une trentaine jeudi soir, réclament également le report sine die des négociations commerciales entre les États-Unis et l'Union européenne et demandent des explications et ses excuses de Washington.

Le refus de la France et de l'Italie d'accueillir sur leur sol Edward Snowden survient au lendemain d'une crise diplomatique entre la Bolivie et plusieurs pays européens.

La décision de l'Italie, la France, le Portugal et l'Espagne de refuser, dans un premier temps, d'ouvrir leur espace aérien à l'avion du président bolivien Evo Morales après des rumeurs faisant état de la présence à son bord de l'informaticien américain, a provoqué la colère des Boliviens et conduit la France à exprimer ses regrets.

Le Front de Gauche, le Front national et l'UDI ont dénoncé ce jeudi "l'asservissement" de Paris aux intérêts américains. Le Mouvement contre le racisme (Mrap) s'est pour sa part dit consterné par l'attitude de l'exécutif français.

Gérard Bon et Marine Pennetier, avec Steve Scherer à Rome, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.