Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris met en garde les Palestiniens contre un engrenage à l'Onu

Reuters 06/01/2015 à 18:52

PARIS, 6 janvier (Reuters) - La France a mis en garde mardi les Palestiniens contre toute logique d'engrenage à l'heure où le président Mahmoud Abbas envisage de soumettre de nouveau à l'Onu une résolution appelant à la création d'un Etat palestinien. "Nous allons avoir des contacts avec les Palestiniens qui ont salué la position de la France (d'avoir voté en faveur d'une première résolution en décembre, NDLR) mais nous voulons être bien au clair sur quelle est la démarche et l'objectif qu'ils poursuivent", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à des journalistes. "Nous sommes contre (une) logique de l'engrenage", a-t-il poursuivi. "Autant les Palestiniens ont parfaitement le droit de faire bouger le statu quo, autant il faut essayer de trouver une solution de consensus. A partir du moment où on se lance dans cet engrenage, on aboutit à des résultats qu'on n'a pas souhaités de part et d'autre." Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a déclaré dimanche qu'il envisageait de soumettre de nouveau au Conseil de sécurité de l'Onu une résolution appelant à la création d'un Etat palestinien. En décembre, une première résolution, qui prévoyait notamment un accord de paix d'ici douze mois et le retrait israélien des territoires occupés avant fin 2017, avait été rejetée. Huit pays seulement, dont la France, la Russie et la Chine, s'étaient prononcés en faveur du texte, les Etats-Unis et l'Australie contre. Les cinq autres membres s'étaient abstenus. Washington avait clairement exprimé son hostilité à toute initiative avant les élections législatives israéliennes de mars prochain. "Nous avions préparé une résolution (...) dont nous pensions qu'elle était susceptible de recueillir un consensus, ça n'a pas été possible", a regretté Laurent Fabius mardi. "Les choses se sont passées autrement, il y a eu un refus des Etats-Unis d'aller dans ce sens (...) et des Palestiniens" qui ont finalement décidé de déposer leur propre résolution. Le chef de la diplomatie française a indiqué qu'il discuterait des objectifs recherchés par les Palestiniens avec ses homologues de la région, notamment égyptien et jordanien, dans les prochains jours et semaines. "La vraie question c'est de savoir quel est l'objectif (d'un vote à l'Onu) : est-ce que c'est de déclencher un veto américain? Est-ce que c'est de réaffirmer telle attitude par rapport au gouvernement israélien? Je ne sais pas", a dit Laurent Fabius. Les Palestiniens espèrent que les cinq nouveaux membres du Conseil de sécurité, nommés pour une période de deux ans et en fonction début janvier, seront plus enclins à soutenir leur projet de résolution. (Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.