1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : la bijoutière remet 600 000 euros de bijoux à des escrocs
Le Point17/11/2017 à 19:25

Passés maîtres dans l'art de la persuasion, ils n'ont eu aucun mal à convaincre leur victime, très âgée, qu'elle allait faire une bonne affaire. Mais le piège s'est vite refermée sur elle... Selon nos informations, quatre hommes, âgés de 20 à 29 ans, ont été interpellés, mercredi 15 novembre, par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) de la police judiciaire parisienne dans le cadre d'une enquête pour vol en réunion et abus de faiblesse. Domiciliés au Raincy et à Drancy en Seine-Saint-Denis, ils ont été mis en examen avant d'être placés en détention provisoire.

Ils sont suspectés de s'être fait passer pour des acheteurs potentiels d'une prestigieuse bijouterie-joaillerie, implantée rue de la Paix dans le IIe arrondissement à Paris. La propriétaire, désireuse de prendre sa retraite, l'avait mise en vente. Après avoir pris attache avec leur future victime, qui avait publié une petite annonce au début de l'année, l'un des aigrefins présumés lui a fixé rendez-vous, fin avril, dans une brasserie de la porte Dorée dans le XIIe arrondissement.

Promesse de vente

Sur place, la bijoutière, venue avec son stock de bijoux d'une valeur de 600 000 euros, s'est retrouvée face à un homme se présentant comme un « intermédiaire » mandaté par l'acheteur. Après une ultime mise au point sur les conditions de cession de son commerce, la victime a ensuite remis son stock de...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer