Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris et La Haye exhortent l'UE à se montrer intraitable en matière de commerce
Reuters10/05/2020 à 17:54

PARIS ET LA HAYE EXHORTENT L'UE À SE MONTRER INTRAITABLE EN MATIÈRE DE COMMERCE

PARIS (Reuters) - La France et les Pays-Bas ont uni leurs forces pour exhorter l'Union européenne à se montrer plus intraitable en matière de standards environnementaux et sociaux lorsqu'elle négocie des traités commerciaux avec d'autres pays, lit-on dans des documents vus par Reuters.

Cette initiative commune intervient au moment où l'UE s'efforce de conclure un nouveau traité commercial avec la Grande-Bretagne, qui a formellement quitté l'UE le 31 janvier.

L'implication des Pays-Bas, traditionnellement des champions du libre-échange, aux côtés de la France souligne une évolution de la réflexion européenne - surtout provoquée par l'épidémie du nouveau coronavirus - avec un plus grand accent mis sur la protection de l'industrie de la région et les emplois, a dit un diplomate français.

L'attitude protectionniste des Etats-Unis sous l'administration Trump et la volonté de plus en plus marquée de la Chine de s'affirmer sur la scène mondiale ont également contribué à infléchir les positions européennes en matière de libre-échange.

L'UE devrait, quand c'est "pertinent", conditionner la baisse des tarifs douaniers à la mise en vigueur de mesures en faveur d'un développement durable et prévoir des sanctions si ces mesures ne sont pas respectées, lit-on dans le document franco-néerlandais envoyé aux 25 autres membres de l'UE.

(Michel Rose, version française Benoît Van Overstraeten)

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • NRN5012
    11 mai06:54

    Il est temps que l'Europe prenne conscience de sa grande naïveté

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer