Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris envisage de nouvelles sanctions contre la Russie

Reuters07/03/2014 à 11:21

LAURENT FABIUS DIT QUE DE NOUVELLES SANCTIONS CONTRE LA RUSSIE SONT POSSIBLES

PARIS (Reuters) - Si les premières sanctions décidées contre la Russie ne sont pas suivies d'effets en Ukraine, il y aura de nouvelles sanctions dirigées contre des responsables et des entreprises russes, a déclaré vendredi Laurent Fabius.

Des sanctions pourraient également être envisagées contre des proches de Vladimir Poutine, a précisé le ministre français des Affaires étrangères.

Jeudi, le parlement de Crimée, région russophone d'Ukraine au coeur de la crise entre Moscou et Kiev, a voté le rattachement de la péninsule à la Russie, qui sera soumis à référendum le 16 mars. Dénonçant un projet "totalement inconstitutionnel et illégal en droit international", Laurent Fabius a dit y voir une "manoeuvre" de Vladimir Poutine.

"La démarche est faite en liaison avec les autorités russes", a-t-il estimé. "Il y a évidemment une manoeuvre."

"Une première salve de sanctions ont été prises par les chefs d'Etat et de gouvernements, s'il n'y a pas des résultats très rapides, alors il y aura des nouvelles mesures en direction des responsables et des entreprises russes", a-t-il déclaré sur France Info, évoquant des gels d'avoirs et des refus de visas.

"Et si une autre tentative est faite, alors là on entre dans tout à fait autre chose, c'est-à-dire des conséquences graves relatives aux relations entre l'Europe et la Russie", a-t-il ajouté.

À la question "pourrait-il y avoir des sanctions contre Vladimir Poutine en personne?", le ministre français des Affaires étrangères a répondu : "Pour tout ce qu'on appelle le milieu proche, c'est tout à fait dans la possibilité si les Russes ne comprennent pas qu'il faut revenir à une relation normale."

PLUS GRAVE CRISE DEPUIS LA GUERRE FROIDE

La France n'enverra pas de représentant officiel vendredi à l'ouverture des Jeux paralympiques de Sotchi en Russie, a par ailleurs annoncé le chef de la diplomatie française.

"Il n'est pas question de pénaliser les athlètes", a-t-il dit. Mais "qu'il y ait en plus des ministres français là-bas, ça aurait été très inopportun, donc ils ne seront pas là."

Les dirigeants des 28 pays membres de l'Union européenne, réunis en conseil extraordinaire à Bruxelles, ont décidé jeudi de suspendre les discussions avec la Russie sur un projet d'accord bilatéral de libéralisation des investissements et des visas en raison de la situation en Crimée.

Barack Obama a par ailleurs ordonné des sanctions contre les personnes jugées responsables de l'intervention militaire russe en Ukraine et déclaré que le projet de référendum en Crimée constituerait une violation du droit international.

Des responsables américains ont précisé que la liste des personnes et des entités sanctionnées n'avait pas encore été établie et que Vladimir Poutine n'y figurerait pas. "Dans cette crise qui est une crise grave, peut-être une des plus graves depuis la guerre froide, il est très important que l'Europe soit unie", a déclaré Laurent Fabius, disant voir poindre un risque pour "la stabilité internationale".

(Chine Labbé)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.