1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Parcoursup, an II : les lycéens face au « choc » des premières réponses
Le Monde18/05/2019 à 05:28

La moitié des candidats a reçu au moins une proposition, a fait savoir vendredi le ministère de l'enseignement supérieur, qui a fait face à un premier bug. Cette année encore, le stress domine chez les élèves autour de ce moment clé.

Qu'il est difficile d'arrêter un choix d'orientation sans tarder et en un clic. Qu'ils aient déjà obtenu la réponse espérée ou, au contraire, se considèrent pour l'instant « sur le carreau », les lycéens qui viennent de découvrir le premier verdict de Parcoursup confient leur difficulté. A compter de la publication des résultats, mercredi 15 mai, sur la plate-forme d'admission dans l'enseignement supérieur, le gouvernement leur a laissé cinq jours, dans cette première phase, pour se prononcer sur la réponse obtenue - admis, sur liste d'attente, refusé.

« J'ai eu ce que j'espérais, un BTS compta-gestion, témoigne Sara, en terminale ES dans un lycée francilien, mais je n'ai pas encore validé. C'est stressant, il y a quelque chose d'irréversible dans le fait de cliquer. Et si je faisais une erreur ? » « Faire un choix c'est renoncer », abonde sa camarade Shaïma, un brin philosophe. Elle aussi ne se résout pas à confirmer son vœu en DUT, qui la satisfait pourtant.

Yann, lycéen marseillais, est confronté à un tout autre questionnement : « Je ne comprends pas, j'ai 13/20 de moyenne générale, et tous mes vœux sont refusés ou en attente, témoigne cet élève en terminale technologique. Je savais que ça pouvait arriver, mais je ne pensais pas que ça faisait aussi mal. » Vingt-quatre heures après le « choc » de cette première réponse, Yann n'excluait pas de redoubler sa terminale. « Je suis classé 60e dans la liste d'attente du DUT réseaux et télécommunication - son choix de cœur -...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer