Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paca: "LR est prêt à sacrifier cette région, nous non", affirme Castaner
AFP16/05/2021 à 14:36

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Christophe Castaner, à Paris le 1er avril 2021 ( AFP / THOMAS COEX )

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale Christophe Castaner, à Paris le 1er avril 2021 ( AFP / THOMAS COEX )

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Christophe Castaner, a défendu dimanche une "constance" de son parti dans la région Paca pour les régionales afin de "rassembler" face au "risque RN", reprochant aux Républicains d'être "prêts à sacrifier cette région".

"Si nous ne faisons rien nous allons droit dans le mur dans cette région et le Rassemblement national peut la gagner", a affirmé M. Castaner sur LCI/RTL/Le Figaro.

Quinze candidats de la majorité présidentielle seront présents finalement sur la liste conduite par Renaud Muselier (LR) après plusieurs jours de confusion et malgré l'opposition de plusieurs responsables LR.

"Pour ce qui nous concerne il y a une constance, ça fait des semaines que je tends la main (...) par contre j'ai vu du côté de LR une violence quand même assez folle qui met sur le même plan le Front national et Emmanuel Macron et LREM", a déclaré Christophe Castaner.

"On parle d'un risque d'élection du Front national et ils s'en fichent, ils sont prêts à sacrifier cette région, nous non", a-t-il poursuivi.

"Il n'y a aucune idée claire chez LR depuis  plusieurs années", a encore fustigé M. Castaner.

Interrogé sur la région des Hauts-de-France, où Xavier Bertrand a affirmé qu'"il n'y aura pas d'accord avec LREM" y compris au 2e tour, Christophe Castaner estime que le président sortant de la région "est déjà dans le 3e tour, le 3e tour c'est quitter les Hauts-de-France" dans l'objectif de la présidentielle de 2022.

Le chef de file des députés LREM a répété que l'engagement du ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti dans le Pas-de-Calais vise à "combattre Marine Le Pen, le Front national, pas Xavier Bertrand". "Mais Xavier Bertrand est un adversaire dans cette élection régionale, il le souhaite aussi, il mène ce combat là avec une finalité nationale", a-t-il ajouté.

vm/jk/nm

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6695204
    17 mai08:11

    y en aura qui vont se marrer d'ici la fin des régionales . Quand au casta, il devrait aller à lourdes pour plier le genoux .

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer