1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Ouzbékistan-Islam Karimov réélu avec 90,39% des voix
Reuters30/03/2015 à 16:30

par Dmitry Solovyov ALMATY, 30 mars (Reuters) - Le chef d'Etat ouzbek Islam Karimov a été réélu dimanche pour un quatrième mandat de cinq ans avec 90,39% des voix, a annoncé lundi la commission électorale. A 77 ans, Islam Karimov, aux commandes depuis 1989, est le plus âgé des présidents des 15 anciennes républiques de l'URSS. Ses adversaires estiment que le régime autoritaire qu'il a mis en place est l'un des plus répressifs au monde. Sa réélection n'est pas une surprise. Alors même que les militants de l'opposition sont soit en prison soit en exil à l'étranger, aucun candidat indépendant n'a été autorisé à se présenter. Les trois autres candidats en lice représentaient des partis qui ont la bénédiction des autorités et tous, durant la campagne électorale, ont salué l'oeuvre du président Karimov. L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a critiqué l'absence de réelle opposition et une réélection qui contrevient à la constitution ouzbek qui limite à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs. (Dmitry Solovyov,; Nicolas Delame pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer