Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ouverture du procès de Bradley Manning, informateur de WikiLeaks

Reuters03/06/2013 à 10:05

OUVERTURE DU PROCÈS DE BRADLEY MANNING, INFORMATEUR DE WIKILEAKS

WASHINGTON (Reuters) - Le procès militaire de Bradley Manning, le soldat américain qui a communiqué au site WikiLeaks des centaines de milliers de notes confidentielles de l'armée des Etats-Unis, s'ouvre lundi et devrait durer jusqu'à la fin août.

Arrêté en mai 2010 alors qu'il travaillait pour les services de renseignement de l'armée américaine en Irak, Bradley Manning sera jugé, comme il l'a souhaité, par une seule personne, le colonel Denise Lind, et non par un jury militaire.

Le procès aura lieu à Fort Meade, à une cinquantaine de kilomètres de Washington, où se trouve le siège de la National Security Agency (NSA), l'un des principaux services de renseignements des Etats-Unis.

Bradley Manning, qui a notamment transmis au site de Julian Assange des télégrammes diplomatiques et des vidéos de combats, fait face à 21 chefs d'accusation, et plaide non coupable en ce qui concerne le plus grave, celui de collusion avec l'ennemi, passible de la prison à vie.

Le soldat a en revanche plaidé coupable à dix autres charges moins sérieuses, dont la possession et la diffusion d'informations classés secrètes sur l'Irak et l'Afghanistan, pour lesquelles il risque une peine pouvant aller jusqu'à vingt ans de prison.

Lors d'une audition devant la juge militaire, en février, Bradley Manning avait expliqué avoir diffusé les documents à WikiLeaks afin d'entraîner un débat sur les actions de l'armée américaine et, plus généralement, sur la politique étrangère des Etats-Unis.

"J'assume l'entière responsabilité de mes actions", avait-il dit à cette occasion. "J'avais le sentiment d'accomplir quelque chose qui me permettrait d'être en paix avec ma conscience."

L'accusation, qui a convoqué plus de cent témoins, estime de son côté que les fuites provoquées par Bradley Manning ont mis en danger la sécurité nationale des Etats-Unis et menacé la vie de plusieurs personne.

Julian Assange se trouve quant à lui toujours dans l'ambassade de l'Equateur à Londres, où il s'est réfugié en juin 2012 pour éviter d'être extradé en Suède. La justice suédoise veut interroger le fondateur de WikiLeaks sur des accusations de viol.

Ian Simpson; Tani Salaün et Julien Dury pour le service français


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.