1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ouganda : la menace du pouvoir s'accroît sur l'opposant Bobi Wine
Le Point07/08/2019 à 12:35

Le célèbre chanteur ougandais Bobi Wine vient d'être accusé d'« ennuyer le président Museveni », selon son avocat, Asuman Basalirwa. Cinq nouveaux chefs d'accusation ont été prononcés contre lui ce mardi par un tribunal dans une affaire pour laquelle il est déjà inculpé de trahison ? il est actuellement en liberté sous caution. Les faits remontent à août 2018 et au caillassage du convoi du chef de l'État Yoweri Museveni par des opposants en marge d'une élection législative partielle à Arua, dans le nord. Parmi ces nouvelles accusations figurent l'incitation à la violence, la désobéissance aux ordres légaux ou le non-respect du droit de passage, selon le quotidien ougandais The Daily Monitor. Des charges toutes niées par Bobi Wine ? de son vrai nom Robert Kyagulanyi ? ainsi que par les 36 autres suspects inculpés avec lui. La pop star, qui évoque un régime « en mode panique », risque une peine de prison à vie.Lire aussi Ouganda - Président à vie : Museveni persiste et signeLire aussi Ouganda : Yoweri Museveni no limitCandidat à la présidentielleSurnommé le « président du ghetto » et chantre de l'« edutainment » (le « divertissement qui instruit » en anglais, NDLR), Bobi Wine avait annoncé le 24 juillet dernier son intention se briguer la présidence en 2021. Un candidat redoutable pour le président Yoweri Museveni, 75 ans dans quelques jours, qui vise un sixième mandat à la tête de l'État. Le...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer