Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

BOUYGUES

42.18EUR
+1.08% 
indice de référence CAC 40

FR0000120503 EN

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    41.79

  • clôture veille

    41.73

  • + haut

    42.89

  • + bas

    41.65

  • volume

    1 050 764

  • valorisation

    15 394 MEUR

  • capital échangé

    0.29%

  • dernier échange

    26.04.18 / 17:36:38

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    39.65

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    44.71

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter BOUYGUES à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter BOUYGUES à mes listes

    Fermer

Orange/Bouygues-Le président de l'Arcep énonce ses lignes rouges

Reuters17/01/2016 à 20:01
    PARIS, 17 janvier (Reuters) - Le président du régulateur 
français des télécoms Sébastien Soriano prévient qu'il y a des 
"lignes rouges" à ne pas franchir en cas de rapprochement entre 
Orange  ORAN.PA  et Bouygues  BOUY.PA  dans un entretien à 
paraître lundi dans les Echos.  
    Après un premier échec en 2014, Bouygues et Orange ont 
officialisé au début du mois la reprise de leurs discussions en 
vue d'un mariage qui ramènerait à trois le nombre d'opérateurs 
sur le marché français des télécoms.   
    Plusieurs sources ont dit à Reuters que le projet avait 
franchi une nouvelle étape avec le lancement de discussions 
informelles entre l'opérateur historique et ses rivaux Iliad 
 ILD.PA  et Numericable-SFR  NUME.PA  auxquels il espère 
revendre des actifs en vue d'obtenir le feu vert des autorités 
de concurrence. L8N14Z3ET  
     L'opération, qui donnerait naissance à un géant contrôlant 
plus de 50% de parts de marché dans le mobile et dans le fixe, 
serait une première en Europe où aucun opérateur historique 
dominant n'a encore conduit une consolidation de son marché, ce 
qui ne devrait pas manquer de susciter des réticences auprès des 
régulateurs.  
    "Je trace des lignes rouges. Il ne faut pas que cette 
transaction, si elle se fait, résulte en un renforcement de la 
position d'Orange, particulièrement sur les marchés où il est 
leader", explique le président de l'Arcep dans l'entretien. 
    "Attention à ne pas revenir en arrière dans l'ouverture à la 
concurrence du secteur. Les acquis pour les consommateurs 
restent fragiles". 
    L'Arcep serait amenée à donner son avis sur l'opération dans 
le cas où Orange et Bouygues parviendraient à un accord dont le 
juge de paix sera l'Autorité de la concurrence. 
    Il n'a pas encore été établi qui de la Commission européenne 
ou de l'Autorité française de la concurrence examinerait le 
dossier mais le scénario d'un examen à Paris apparaît comme le 
plus probable.  L8N14Z3ET  
    "Nous serons particulièrement attentifs aux marchés où la 
concurrence est encore limitée, notamment auprès de la clientèle 
des entreprises et dans les zones rurales", a détaillé le 
président de l'Arcep. 
    "Par ailleurs, l'Arcep a un pouvoir direct de véto sur la 
question des fréquences utilisées par les opérateurs. Nous 
pouvons nous opposer à leur transfert entre opérateurs si l'on 
juge que cela perturbe l'équilibre concurrentiel", a-t-il 
ajouté.    
 
 (Gwénaëlle Barzic, édité par Sophie Louet) 
 

Valeurs associées


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.