Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orages : fin de l'alerte orange, des dégâts en Essonne et Seine-et-Marne

Le Parisien10/06/2014 à 14:04

Orages : fin de l'alerte orange, des dégâts en Essonne et Seine-et-Marne

Les orages sont passés mais laissent des dégâts derrière eux. Météo France a levé à 4 heures, ce mardi, son bulletin d'alerte orange aux orages. Jusqu'à 41 départements avaient été placés sous surveillance lundi. 

Aucune victime n'est à déplorer à la suite des nombreux orages qui ont touché la France depuis 48 heures. Mais de nouveaux dégâts ont été enregistrés dans la nuit de lundi à mardi dans les départements de la Seine-et-Marne, de l'Essonne et dans l'Oise.

En Seine-et-Marne.  Les pompiers sont intervenus à plus de 500 reprises entre 1 heure et 2h30 dans le sud du département particulièrement touché par les averses de grêle. Météo France a enregistré une rafale de vent à 101 km/h à Nangis, à l'est de Melun.

C'est à Mormant, à 25 km au nord-est de Melun, que les dégâts sont les plus importants et les plus nombreux. Les pompiers y ont effectué 190 interventions cette nuit. Actuellement 50 pompiers sont encore sur place. La nuit dernière, ils ont dû aussi faire descendre des particuliers grimpés sur leur toit en plein orage pour réparer les trous ! Deux habitants ont été légèrement blessés à la tête par des grêlons gros comme des balles de tennis selon des témoins ; ce sont les seules victimes de cet orage dantesque. Selon le maire, quelque 1500 habitations, pavillons et appartements, sont touchées au toit, aux fenêtres. Des plafonds intérieurs se sont effondrés. Car après un quart d'heure de grêle qui a percé les toits, ont suivi vingt minutes de pluie qui a gorgé d'eau les plafonds et tout fait s'effondrer. Le toit d'un pavillon s'est également effondré. Tous les véhicules stationnés dehors ont la carrosserie déformée et les vitres brisées. Les deux groupes scolaires endommagés, qui accueillent d'habitude 600 écoliers, sont fermés. Toutes les salles communales et deux gymnases sont inutilisables. Enfin, deux magasins, l'un de jardinage et l'autre d'alimentation, sont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.