Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

"Option nucléaire" activée au Sénat US pour confirmer le juge Gorsuch

Reuters06/04/2017 à 19:16
    par Lawrence Hurley et Andrew Chung 
    WASHINGTON, 6 avril (Reuters) - Les républicains ont modifié 
jeudi les règles de procédure du Sénat pour mettre fin à 
l'obstruction des démocrates et faire approuver la nomination du 
juge Neil Gorsuch à la Cour suprême. 
    Cette "option nucléaire" a été approuvée par les 52 
sénateurs républicains; les 48 élus démocrates ou indépendants 
ont voté contre. 
    La motion, à l'initiative du chef de la majorité 
républicaine au Sénat, Mitch McConnell, va permettre la tenue 
vendredi d'un vote à la majorité simple pour confirmer la 
nomination de Gorsuch à la Cour suprême. 
    Agé de 49 ans, le magistrat du Colorado, considéré comme un 
conservateur connu notamment pour son soutien aux droits 
religieux, a été désigné par Donald Trump pour succéder à 
Antonin Scalia, le très conservateur juge suprême mort en 
février de l'année dernière. 
    Selon les règlements du Sénat, les démocrates avaient la 
possibilité de faire durer indéfiniment le débat de confirmation 
tant que les républicains ne parvenaient pas à atteindre une 
majorité qualifiée de 60 voix. 
    L'un d'eux, le sénateur de l'Oregon Jeff Merkley, a ainsi 
discouru sans interruption pendant quinze heures trente, prenant 
la parole à la tribune mardi soir et n'achevant son discours, 
épuisé, que mercredi à la mi-journée. 
     
    ENJEU CRUCIAL 
    C'est pour stopper ce "filibuster" (blocage) que Mitch 
McConnell a décidé de recourir à ce que les parlementaires 
appellent "l'option nucléaire": la modification de la procédure 
parlementaire afin d'exiger seulement la majorité simple pour 
prendre une décision, mettant ainsi fin à l'obstruction des 
démocrates. 
    "Ce sera le premier et le dernier blocage partisan de la 
Cour suprême", a-t-il dit à la tribune, accusant les démocrates 
de manoeuvres politiciennes. 
    Le chef de la minorité démocrate, Chuck Schumer, lui a 
répliqué en dénonçant une atteinte aux droits parlementaires. 
"Dans vingt, trente ou quarante ans, on se souviendra tristement 
de ce jour comme celui d'un tournant dans l'histoire du Sénat et 
de la Cour suprême, un jour où nous nous sommes irrévocablement 
éloignés des principes retenus par les Pères fondateurs pour ces 
institutions; les principes de 'bipartisanisme', de modération 
et de consensus ", a-t-il dit. 
    Il a également rappelé que les sénateurs républicains 
avaient refusé l'an dernier d'examiner la candidature présentée 
par Barack Obama pour remplacer le juge Scalia. 
    L'enjeu de cette bataille parlementaire était crucial pour 
Donald Trump car il a fait de la nomination d'un juge 
conservateur à la Cour suprême une promesse de campagne. Le 
président américain a par ailleurs essuyé plusieurs revers 
depuis son entrée en fonction comme sur son décret 
anti-immigration ou sur la révocation de l'Obamacare et a besoin 
d'un succès politique. 
    La confirmation de la nomination de Neil Gorsuch va redonner 
aux conservateurs la majorité (5 contre 4) au sein de la plus 
haute instance juridique américaine dont les membres siègent à 
vie et déterminent la jurisprudence sur les grandes questions de 
société. 
 
 (Pierre Sérisier et Henri-Pierre André pour le service 
français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.