Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Opportunité de lancement le 1er juin pour le vaisseau Starliner de Boeing
information fournie par AFP 23/05/2024 à 10:38

La fusée Atlas V du groupe ULA et la capsule Starliner de Boeing à son sommet, le 4 mai 2024 à Cap Canaveral, en Floride ( Miguel J. Rodriguez Carrillo / AFP / Miguel J. Rodriguez Carrillo )

La fusée Atlas V du groupe ULA et la capsule Starliner de Boeing à son sommet, le 4 mai 2024 à Cap Canaveral, en Floride ( Miguel J. Rodriguez Carrillo / AFP / Miguel J. Rodriguez Carrillo )

Le premier vol spatial avec équipage du vaisseau Starliner de Boeing, déjà maintes fois reporté, pourrait avoir lieu le 1er juin a annoncé la Nasa mercredi.

"Les équipes travaillent désormais sur une opportunité de lancement à 12H25 (16H25 GMT) le samedi 1er juin", a déclaré l'agence spatiale américaine dans un communiqué, sans que cette date ne semble tout à fait ferme.

Elle précise ainsi l'existence "d'opportunités supplémentaires" les 2, 5 et 6 juin, et doit donner davantage de détails vendredi.

Le lancement de cette mission vers la Station spatiale internationale (ISS), cruciale pour Boeing et attendue depuis des années, a déjà été reporté de nombreuses fois.

Mardi, la Nasa avait ainsi annoncé reporter le lancement prévu samedi.

Le dernier problème en date est une "petite fuite d'hélium" détectée sur le vaisseau, avait annoncé la semaine dernière la Nasa, qui a commandé ce véhicule à Boeing il y a dix ans pour transporter ses astronautes vers l'ISS.

"Le travail continue pour évaluer Starliner" en raison de cette fuite, a déclaré mercredi l'agence spatiale américaine.

Infographie sur le vaisseau spatial Starliner de Boeing qui va effectuer sa première mission avec équipage vers la Station spatiale internationale (ISS) ( AFP / Gal ROMA )

Infographie sur le vaisseau spatial Starliner de Boeing qui va effectuer sa première mission avec équipage vers la Station spatiale internationale (ISS) ( AFP / Gal ROMA )

Le décollage avait été annulé au dernier moment le 6 mai -- alors que les deux astronautes formant l'équipage étaient déjà installés à bord -- à cause d'un problème sur une valve de la fusée, désormais réparé.

Mais depuis, c'est la fuite d'hélium qui ne cesse de provoquer le report d'une nouvelle tentative de lancement.

Le développement de Starliner a pris des années de retard à cause d'une série de mauvaises surprises, y compris concernant un premier vol test vers l'ISS sans équipage à bord, finalement réalisé en 2022.

Boeing a ainsi été battu par SpaceX, qui joue déjà le rôle de taxi spatial pour les astronautes de la Nasa depuis 2020. L'agence spatiale américaine souhaite toutefois disposer d'un deuxième véhicule pour pouvoir mieux gérer d'éventuelles situations d'urgence dans la station ou problèmes sur l'une des capsules.

2 commentaires

  • 23 mai 12:11

    LOL M544 ... pas de probleme de perte de pneu au décollage,comme sur ces Boeing , ouf . Curieux , une fuite d'helium. Sauf si ce sont des moteurs "classiques" .Normalement c'est reservoirs hydrogene +oxygene , pas helium,qui est un gaz neutre ininflammable(!) .. Et c'est une petite fuite d'hydrogene exterieur qui avait provoqué l'explosion d'une navette spatiale


Signaler le commentaire

Fermer