1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Opération israélienne dans un hôpital de Cisjordanie
Reuters12/11/2015 à 11:35


(actualisé avec ministre palestinien et précisions) HEBRON, Cisjordanie, 12 novembre (Reuters) - Des membres des forces spéciales israéliennes ont mené jeudi une opération dans un hôpital de Cisjordanie et arrêté un Palestinien soupçonné d'avoir commis une attaque à l'arme blanche, a fait savoir le ministère palestinien de la Santé en ajoutant qu'un autre Palestinien avait été tué par balles au cours de ce raid. L'armée israélienne a confirmé ce raid et dit avoir capturé Azzam al Chalalda, âgé de 27 ans et soupçonné d'avoir poignardé un colon israélien près de la ville d'Hébron, en Cisjordanie, voici deux semaines. Le directeur de l'hôpital Al Ahly, à Hébron, a déclaré à la radio Palestine que 20 à 30 hommes s'étaient présentés à la clinique à bord de deux minibus. Ils sont entrés en poussant une chaise roulante avec une femme qui disait être enceinte. "Ils ont tenu en joue le personnel et ont fait irruption dans la chambre de Chalalda", a dit le directeur, Djehad Chaouar. Lorsque son cousin Abdallah est sorti du cabinet de toilette, qui se trouvait dans la chambre, les agents l'ont tué par balles, a ajouté Chaouar au micro de la radio. "Ils ont emmené Azzam (al Chalalda) et l'ont mis dans la chaise roulante(...) puis sont sortis de la chambre, en empêchant que des soins médicaux soient prodigués au jeune homme qui gisait par terre", a continué Chaouar. Le frère d'Azzam al Chalalda, Bilal, qui dormait dans la chambre, a dit avoir été maîtrisé et attaché au lit par les agents israéliens. L'armée israélienne a confirmé qu'un homme qui avait tenté d'attaquer les agents des forces spéciales au cours du raid avait essuyé des tirs, mais elle n'a pas donné de précisions sur son état. Le ministre de la Santé palestinien, Djaouad Aouad, a accusé les forces de sécurité israéliennes d'avoir "exécuté" Abdallah al Chalalda. "La communauté internationale doit intervenir pour protéger les nôtres de la machine à tuer israélienne", a-t-il déclaré. Azzam al Chalalda a commis une attaque à l'arme blanche à Gush Etzion, en Cisjordanie, au mois d'octobre, a déclaré l'armée israélienne. Après avoir poignardé un colon israélien, il avait été blessé par balle par sa victime mais avait réussi à prendre la fuite. Une vague de violences a gagné Israël, Jérusalem et la Cisjordanie depuis le 1er octobre, date depuis laquelle on dénombre 12 Israéliens tués par des Palestiniens dans des attaques à l'arme blanche ou à la voiture bélier. Depuis cette date, 76 Palestiniens ont été tués par balles par les forces de sécurité israéliennes, dont 44 qui, selon la police israélienne, commettaient ou s'apprêtaient à commettre des attaques (Ori Lewis; Eric Faye pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer