1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Opération Barkhane : la France va déployer 600 soldats de plus au Sahel
Le Point02/02/2020 à 17:05

C'était attendu. Et si pendant un temps, la question du retrait de l'opération Barkhane au Sahel a été soulevée après la mort de 13 militaires français fin novembre, le ministère des Armées ne l'a jamais envisagé. Les forces françaises engagées pour lutter contre les actions des groupes djihadistes vont d'ailleurs être renforcées et passer de 4 500 à 5 100 hommes, a annoncé le ministère dans un communiqué. Emmanuel Macron avait en premier lieu annoncé un renfort de 220 soldats lors d'un sommet à Pau avec les pays du G5 Sahel (Niger, Mali, Burkina, Tchad, Mauritanie). Le président de la République a finalement décidé de revoir ce chiffre à la hausse et d'envoyer 600 soldats supplémentaires.Lire aussi Terrorisme au Sahel : un nouveau front à la frontière mauritanienne« L'essentiel des renforts sera déployé dans la zone dite des trois frontières entre le Mali, le Burkina Faso et le Niger. Une autre partie de ces renforts sera engagée directement au sein des forces du G5 Sahel pour les accompagner au combat », a indiqué le communiqué de la ministre des Armées Florence Parly. « Cette étape majeure de notre engagement au Sahel doit marquer un tournant à la fois dans la mobilisation de nos partenaires européens et la montée en puissance des forces du G5 », a précisé le texte.D'autres pays européens pourraient suivreAinsi, le Tchad devrait bientôt déployer un bataillon supplémentaire. Et le gouvernement tchèque va...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer