Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Onzième nuit de tension à Ferguson

Reuters20/08/2014 à 12:44

(Actualisé avec circonstances) FERGUSON, Missouri, 20 août (Reuters) - La police a procédé mardi à plusieurs arrestations et a chargé en direction des manifestants à nouveau rassemblés à Ferguson, dans le Missouri, où la tension reste vive onze jours après la mort d'un jeune Noir tué par un policier blanc. La ville de la banlieue de Saint-Louis, qui compte 21.000 habitants majoritairement noirs, est quotidiennement le théâtre d'affrontements depuis le décès de Michael Brown. Le jeune homme âgé de 18 ans n'était pas armé au moment des faits et les circonstances de sa mort restent floues. Quelques heures après la tombée de la nuit, mardi, les manifestants étaient moins nombreux et plus calmes que les jours précédents. Des militants des droits civiques, des dignitaires religieux et même le ministre de la Justice du Missouri, Chris Koster, sont allés à leur rencontre. Une vingtaine de policiers en tenue anti-émeute ont pris position sur les lieux, près d'une station service incendiée la veille par un cocktail Molotov. Un groupe musical monté sur un camion frappé du mot d'ordre "Ne pillez pas, ne tirez pas" a été prié de quitter les lieux, mais l'atmosphère ne semblait pas à la confrontation. Tandis que les manifestants commençaient à quitter les lieux, une bouteille en plastique a été lancée en direction des agents casqués, qui ont alors chargé. Certains étaient accompagnés de chiens. Ils ont ensuite ordonné la dispersion des quelques dizaines de personnes restées sur place et se sont lancés à la poursuite de ceux qui n'obtempéraient pas. Plusieurs ont été arrêtés, mais leur nombre n'a pas été communiqué. UN HOMME TUÉ PAR LA POLICE À SAINT-LOUIS Un peu plus tôt, à Saint-Louis, un homme de 23 ans qui brandissait un couteau en criant "Tirez sur moi ! Abattez-moi !" après avoir volé des boissons et des en-cas, avait été tué par les forces de l'ordre. Sommé à plusieurs reprises de lâcher son arme, l'homme a refusé d'obtempérer et deux agents ont ouvert le feu, a fait savoir la police. Bien qu'il soit à priori sans rapport avec la mort de Michael Brown, ce décès vient donner de nouveaux arguments a ceux - nombreux - qui dénoncent les violences policières à l'encontre des minorités. De nombreux manifestants, fermement encadrés par la police, se sont rassemblés sur les lieux où il s'est produit et aux alentours. Le parquet de Saint-Louis a fait savoir que l'affaire Michael Brown pourrait être présentée mercredi à un grand jury. Eric Holder, ministre fédéral de la Justice, est attendu le même jour à Ferguson, où il doit faire le point sur l'enquête administrative qu'il a ordonnée. Le gouverneur Jay Nixon a promis un procès exemplaire. Daren Wilson, le policier qui a tiré sur Michael Brown, a été placé en congé administratif. Les manifestants qui se réunissent quotidiennement à Ferguson réclament son arrestation. Selon l'autopsie effectuée à la demande de la famille de la victime, l'adolescent tué le 9 août a été atteint de six balles, dont deux à la tête. Elle montre par ailleurs qu'il se tenait vraisemblablement tête baissée en signe de reddition au moment du coup de feu qui lui a été fatal, selon Daryl Parks, l'avocat de la famille. (Jean-Philippe Lefief pour le service français, édité par Marc Angrand)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.