1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

"On ne dessert pas Brive en A380" : le maire répond à la ministre des Transports
Le Point18/10/2017 à 17:40

Le maire Frédéric Soulier, le 14 février 2016.  (crédit : DIARMID COURREGES)

« ?On ne dessert pas Brive en Airbus A380? » : quelle mouche a piqué Élisabeth Borne ? En présentant à la presse la mission confiée à l'ancien patron d'Air France Jean-Cyril Spinetta, chargé de réfléchir à la « ?refondation? » du modèle ferroviaire français, la ministre des Transports a lancé : « Vos travaux devront aider à préciser, pour les services à grande vitesse, le modèle de desserte à privilégier. » « Les dessertes fines du TGV ont un impact non négligeable sur le modèle économique du TGV. Pour faire un parallèle avec l'aérien, on ne dessert pas Brive en Airbus A380. » Aussitôt accusée de préparer des fermetures de gares ou de lignes TGV, la ministre, interpellée à ce sujet lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, a démenti.

Interrogé par Le Point, Frédéric Soulier, le maire (LR) de la cité corrézienne ainsi pointée du doigt, en profite pour relancer l'épineux dossier du désenclavement.

Le Point : Comment avez-vous pris cette pique ministérielle ?

Frédéric Soulier : La ministre des Transports pourrait se porter candidate au prix de l'humour en politique. En tout cas, cette phrase m'a beaucoup fait rire. Maintenant, il faut savoir raison garder. L'Airbus A380 atterrit dans 44 aéroports dans le monde, et en France seulement à...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer