1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

« Olive & Tom », « Dragon Ball »... Plongée dans les jeux vidéo adaptés des mangas des années 1980
Le Monde28/08/2018 à 14:01

« Ken le Survivant », « Dragon Ball 3 », « Olive & Tom »... Nintendo réédite au Japon vingt jeux de l'âge d'or de Shonen Jump, dont la plupart inédits en France.

Pixels a testé la Famicom Mini Shônen Jump, réédition d'une console japonaise 8-bits de Nintendo, et de vingt jeux d'époque dédiés à des dessins animés de l'ère « Club Dorothée ».

« Marty, prépare la DeLorean, nous repartons dans le passé ! (Et prends aussi ton passeport, on va au Japon). » Mi-juillet, Nintendo a commercialisé au pays de Tezuka la Nintendo Classic Mini Family Computer Shûkan Shonen Jump, ou Famicom Mini Jump pour les intimes, une machine au design des années 1980, intégrant vingt adaptations d'époque de dessins animés en jeux vidéo 8-bits.

Côté japonais, cette sortie commémore les 50 ans du Weekly Shonen Jump, magazine de prépublication culte au Japon, qui est à l'origine de la plupart des licences plus tard diffusées sur la Cinq et dans le Club Dorothée. Olive & Tom, Les Chevaliers du Zodiaque, Dragon Ball, Ken le survivant ou encore Muscle Man... Des franchises parmi les plus iconiques de la célèbre émission de jeunesse de l'époque sont ici jouables, déclinées en onze jeux différents, la plupart inédits en France.

A ces onze-là s'ajoutent des titres plus confidentiels, comme le premier épisode de la série Dragon Quest (qui a inspiré le manga et dessin animé Fly) ; ainsi que les jeux inspirés de Talulu le magicien et Racaille Blues (deux mangas traduits à partir de 2002). Les autres productions sont encore plus obscures, car totalement inédites chez nous, comme les aventures du lycée privé de Sakigake !! Otokojuku, l'épopée militaire chinoise de Tenchi wo Kurau ou les histoires entre archéologie, surnaturel et horreur de Ankoku Shinwa.

Bip-bip, pixels saturés et univers fantaisistes Dès la console allumée, la machine à voyager da...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer