1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Olam augmente ses capacités de broyage en Inde

Commodesk17/09/2012 à 11:26

(Commodesk) Le négociant singapourien Olam va porter ses capacités de broyage de cannes à sucre en Inde à 9.000 tonnes par jour d'ici deux ans.

Le négociant international table sur une augmentation de la demande en sucre de l'Inde de 40%. Elle pourrait atteindre 35 millions de tonnes d'ici 2020 (contre 25 millions de tonnes actuellement). Comme les coûts de production en Inde sont compétitifs, d'après son directeur des activités sucrières Devashish Chaubey, Olam dégage 32% de retour sur investissement dans le broyage. Selon Sanjay Sacheti, directeur d'Olam India, la société vise une capacité de 2 à 2,5 millions de tonnes annuelles d'ici à 2016.

La compagnie dispose aujourd'hui de raffineries de sucre dans le Maharashtra et le Madhya Pradesh, dont les capacités actuelles cumulées peuvent être portées de 7.000 à 9.000 tonnes par jour.

En 2011, Olam International avait acquis Hemarus, un broyeur disposant de capacités de 3.500 tonnes/jour, à Kolhapur dans le Maharashtra, pour 73,8 millions de dollars (avec la centrale électrique de 20 mégawatts associée) en prévoyant d'investir 6,6 millions de dollars supplémentaires pour porter ses capacités à 5.000 tonnes/jour. Avec Hemarus, Olam mettait la main sur les permis d'exploitation d'une fabrique d'éthanol et de construction d'une raffinerie supplémentaire de 3.500 tonnes/jour avec la centrale électrique associée. Le directeur général de la compagnie, Sunny Verghese, expliquait alors vouloir augmenter les capacités de broyage indiennes, dans l'attente de la dérégulation du marché.

Valeurs associées

-0.78%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer