1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

OGM, glyphosate : « L'air du temps est à l'alarmisme »
Le Point15/06/2019 à 14:55

Directeur de recherche au CNRS, enseignant à l'université de Grenoble et médaille d'or 2017 de l'Académie d'agriculture de France, Marcel Kuntz est l'un des rares scientifiques français à s'engager publiquement pour défendre les OGM et les biotechnologies. Sur son site ou dans son livre OGM, la question politique (PUG), le biologiste végétal déplore que la question des plantes transgéniques en France ne relève plus d'un débat scientifique, mais de l'idéologie et de peurs, selon lui, infondées. Alors que Le Point consacre sa couverture de cette semaine à l'écologie et à la science, nous l'avons longuement interrogé sur les OGM, mais aussi sur l'actuelle controverse autour du glyphosate. Marcel Kuntz fustige notamment le traitement alarmiste par les médias de l'agriculture et de l'alimentation. Entretien.Le Point : En 2012, Le Nouvel Observateur titrait « oui, les OGM sont des poisons » en se basant sur une étude de Gilles-Éric Séralini censée montrer la toxicité du maïs NK 603 sur les rats, mais qui a ensuite été dépubliée et discréditée. Est-ce un tournant dans notre perception des OGM ?Marcel Kuntz : Le premier tournant, c'est, au milieu des années 1990, la crise de la vache folle et une méfiance alimentaire omniprésente. Tout ce qui touche à l'alimentation est alors devenu suspicieux, notamment ce qui est considéré comme non naturel. En 1996, la première cargaison de soja génétiquement modifié arrive en Europe en...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer