Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

APPLE

165.7200USD
-4.10% 
valeur indicative 134.5945 EUR
Ouverture théorique 0.0000

US0378331005 AAPL

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    170.4500

  • clôture veille

    172.8000

  • + haut

    171.2184

  • + bas

    165.4300

  • volume

    64 360 149

  • valorisation

    840 865 MUSD

  • capital échangé

    1.27%

  • dernier échange

    20.04.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter APPLE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter APPLE à mes listes

    Fermer

Obama opposé à des smartphones totalement impénétrables

Reuters12/03/2016 à 08:05
    AUSTIN, Texas, 12 mars (Reuters) - Barack Obama est 
intervenu vendredi dans le débat sur le chiffrement des données 
aux Etats-Unis en se prononçant contre la conception de 
smartphones totalement inaccessibles aux autorités.  
    S'exprimant lors du festival des nouvelles technologies 
South by Southwest à Austin, au Texas, le président américain 
s'est refusé à commenter le bras de fer judiciaire entre Apple 
 AAPL.O  et le FBI à propos de l'accès à l'iPhone d'un des 
auteurs de la tuerie de San Bernardino en décembre dernier. 
  
    Mais il a clairement défendu la nécessité de trouver un 
équilibre entre la défense des libertés individuelles et de la 
vie privée et les impératifs de sécurité.  
    "S'il est techniquement possible de fabriquer un appareil ou 
un système impénétrable, dans lequel le cryptage est si poussé 
qu'il n'existe aucune clé, aucune porte, alors comment 
faisons-nous pour appréhender un pédophile, comment faisons-nous 
pour déjouer ou empêcher un complot terroriste?" s'est interrogé 
Barack Obama.  
    "Quels mécanismes avons-nous à disposition pour des cas plus 
simples comme le recouvrement d'impôts parce que si (...) le 
gouvernement n'a aucun accès, alors tout le monde peut se 
promener avec un compte bancaire en Suisse dans sa poche." 
    Saisie par le FBI, la justice américaine a déposé le mois 
dernier un recours en vue d'obliger Apple à se plier à une 
injonction lui ordonnant d'aider la police fédérale à décrypter 
l'iPhone de Rizwan Farook, l'un des auteurs de la fusillade de 
San Bernardino qui a fait 14 morts le 2 décembre en Californie. 
    Le groupe de Cupertino s'y refuse et a reçu le soutien de 
ses pairs du secteur high tech comme Google, Facebook ou 
Microsoft.  
    Apple fait valoir que la requête du gouvernement créerait 
une "back door" (porte dérobée) dans les smartphones qui 
pourrait être exploitée de façon malveillante par les criminels 
ou par les autorités. Il ajoute que le Congrès n'a pas donné au 
département de la Justice l'autorité pour formuler une telle 
demande.  
    Barack Obama, qui ne s'était pas encore exprimé aussi 
longuement sur la polémique, a reconnu que le gouvernement 
américain alimentait la méfiance depuis les révélations d'Edward 
Snowden sur les programmes de surveillance de la NSA (National 
Security Agency) en 2013.  
    Mais il a souhaité l'élaboration d'un compromis entre 
liberté et sécurité en préconisant par exemple la mise au point 
d'une clé de sécurité accessible au "plus petit nombre de 
personnes possible" pour les questions les plus sensibles.  
 
 (Jeff Mason; Jean-Stéphane Brosse pour le service français) 
 

Valeurs associées

-4.10%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.