Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Obama obtient la voix qui lui manquait au Sénat sur l'Iran

Reuters02/09/2015 à 16:57

WASHINGTON, 2 septembre (Reuters) - La sénatrice démocrate Barbara Mikulski a annoncé mercredi qu'elle soutiendrait l'accord négocié avec l'Iran sur son programme nucléaire, apportant à l'administration Obama la voix nécessaire pour que ce texte survive à son passage devant le Congrès des Etats-Unis. "Aucun accord n'est parfait, particulièrement un accord négocié avec le régime iranien", note la sénatrice du Maryland qui ajoute cependant dans un communiqué être arrivée à la conclusion que "ce Plan d'action conjoint (ndlr, l'accord conclu le 14 juillet à Vienne entre l'Iran et les grandes puissances) est la meilleure option disponible pour empêcher l'Iran d'avoir la bombe atomique". Avec son ralliement, plus ceux des sénateurs Bob Casey et Chris Coons qui se sont déclarés la veille, la Maison blanche dispose désormais de 34 voix au Sénat, 32 démocrates et deux indépendants. Ce seuil était capital pour l'équipe d'Obama, puisqu'il empêchera le Congrès de passer outre un veto présidentiel qui semble inéluctable. Les républicains étant majoritaires au Sénat comme à la Chambre des représentants, le Congrès devrait en effet adopter d'ici au 17 septembre une "motion de désapprobation" de l'accord conclu entre l'Iran et les puissances du P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Grande-Bretagne + Allemagne). Obama a annoncé que dans cette hypothèse, il ferait usage de son droit de veto, que le Congrès ne peut annuler qu'à une majorité qualifiée des deux tiers dans les deux chambres. Avec 34 voix assurées au Sénat, la Maison blanche est désormais certaine que ce veto ne pourra pas être remis en cause. La "motion de désapprobation" serait même rejetée si 41 sénateurs ne la votaient pas, évitant ainsi à Barack Obama d'utiliser son veto. Pour l'heure, dix sénateurs démocrates doivent encore se prononcer. (Patricia Zengerle; Tangi Salaün et Henri-Pierre André pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.