Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Obama et Poutine se verront lundi à New York

Reuters24/09/2015 à 20:35

WASHINGTON, 24 septembre (Reuters) - Barack Obama et Vladimir Poutine se rencontreront lundi en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, a confirmé jeudi un haut responsable de l'administration américaine mais les deux capitales divergent sur le dossier prioritaire de cette entrevue, l'Ukraine ou la Syrie. "Compte tenu de la situation en Ukraine et en Syrie et malgré les profondes divergences avec Moscou, le président pense qu'il serait irresponsable de ne pas s'assurer que nous pouvons accomplir des progrès par un rendez-vous à haut niveau avec les Russes", a dit ce responsable américain. "Le président Obama saisira l'occasion de cette rencontre pour discuter de l'Ukraine et s'assurer que Moscou respecte les engagements de Minsk. Ce sera le message essentiel de cette entrevue bilatérale", a-t-il ajouté. Cette rencontre, annoncée par le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, intervient alors que Moscou a affirmé mercredi que les Etats-Unis se montraient de plus en plus réceptifs à ses vues sur le conflit syrien, présentation contestée à Washington. "Notre position n'a en rien changé, pas plus que nos inquiétudes face aux menées de la Russie en Syrie", a contré dès mercredi le porte-parole du département américain d'Etat, John Kirby. La présidence russe fait savoir que la situation en Syrie occupera une place prioritaire dans cette entrevue et que la situation en Ukraine sera évoquée "si le temps le permet". Côté américain, on indique que l'Ukraine sera le principal sujet de discussions entre les deux dirigeants et que le dossier syrien ne sera pas "le sujet le plus pressant" pour Obama lorsque l'entretien débutera. Obama dira néanmoins clairement à son homologue que le soutien de la Russie au président Bachar al Assad est un "pari perdant", a dit Josh Earnest, porte-parole de la Maison blanche, devant la presse. La rencontre, qui pourrait durer entre cinquante minutes et une heure selon Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin, devrait avoir lieu après le discours de Poutine devant l'Assemblée générale de l'Onu. La diplomatie russe s'active sur le front syrien depuis cet été et le président russe, qui ne s'est plus rendu aux Etats-Unis depuis huit ans, devrait insister lors de ses contacts à New York sur le rôle, à ses yeux indispensable, d'Assad dans la lutte contre l'organisation djihadiste Etat islamique (EI). (voir ID:nL5N11T20B ) Moscou, allié indéfectible du régime syrien, a parallèlement renforcé sa présence militaire en Syrie, envoyant des conseillers militaires, des avions, des blindés, des pièces d'artillerie et des hélicoptères qui pourraient à terme être un atout diplomatique dans son jeu mais inquiètent les Occidentaux. Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a ainsi jugé jeudi que ce renforcement était "préoccupant". (voir ID:nL5N11U1CH ) D'après l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), les forces gouvernementales syriennes ont utilisé jeudi des appareils fournis par la Russie pour bombarder des positions de l'Etat islamique dans la province d'Alep dans le nord de la Syrie, (voir ID:nL5N11U2JS ) (Doina Chiacu avec Denis Dyomkin à Moscou; Pierre Sérisier et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.