Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Obama dénonce "l'emprise" de la NRA sur le Congrès américain

Reuters21/06/2015 à 04:47

(Ajoute commentaire sur Twitter) RANCHO MIRAGE, Californie, 21 juin (Reuters) - "L'emprise extrêmement forte" de la National Rifle Association (NRA), le lobby américain des armes à feu, sur le Congrès des Etats-Unis empêchera longtemps tout contrôle plus strict des ventes d'armes dans le pays, regrette Barack Obama dans une interview postée samedi sur le site du New York Times. L'entretien a été enregistré vendredi pour l'émission "WTF with Marc Maron", deux jours après la tuerie de Charleston qui a coûté la vie à neuf Noirs dans une église de la ville de Caroline du Sud. "Malheureusement, l'emprise de la NRA sur le Congrès est extrêmement forte", déclare le président américain, qui avait déjà tenté en vain d'imposer une législation plus sévère sur les ventes d'armes à feu après le massacre de l'école Sandy Hook de Newtown, dans le Connecticut en 2012 (26 morts dont 20 enfants). Barack Obama avait alors proposé de renforcer le contrôle des antécédents judiciaires ou psychiatriques des acheteurs, d'interdire certains fusils d'assaut et de limiter la capacité des chargeurs de munitions. Mais le projet n'avait pas réuni suffisamment de voix au Congrès. "Je ne pense pas que le Congrès entreprendra une quelconque action législative", a-t-il dit à Marc Maron. "Et je crois qu'aucune action véritable ne sera jamais entreprise tant que l'opinion publique américaine ne ressentira pas un sentiment d'urgence suffisant pour se dire: 'Ce n'est pas normal, c'est quelque chose qu'il faut changer, et on va le changer'." Sur son compte Twitter, le président démocrate a ajouté par la suite: "Voilà les stats: nous nous entretuons par arme à feu à un taux 297x plus élevé qu'au Japon, 49x plus qu'en France, 33x plus qu'en Israël." Des hommes et des femmes ont convergé samedi de tous les Etats-Unis vers Charleston pour assister aux cérémonies d'hommage aux neuf victimes de Dylann Roof, un jeune homme blanc de 21 ans qui a avoué être l'auteur de la tuerie. ID:nL5N0Z60EA Charles Cotton, un responsable de la NRA, a provoqué une vague d'indignation sur les réseaux sociaux en reprochant au pasteur de l'église où le drame s'est produit de s'être opposé au port d'armes dans les lieux de culte. ID:nL5N0Z602T (Roberta Rampton; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.