1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Obama appelle à un débat "constructif" après Ferguson
Reuters26/11/2014 à 03:06

(Ajoute citations, détails) CHICAGO, 26 novembre (Reuters) - Barack Obama a invité mardi les Américains à engager un débat "constructif" sur les tensions raciales et le maintien de l'ordre aux Etats-Unis en réponse au drame de Ferguson, tout en promettant la fermeté contre les fauteurs de troubles. Le président américain, en déplacement à Chicago pour un discours sur l'immigration, s'est exprimé pour la deuxième fois en deux jours sur les événements qui secouent la petite ville du Missouri. Un grand jury a décidé lundi de ne pas engager de poursuites contre le policier blanc qui a abattu le jeune Noir Michael Brown en août dernier. La décision a déclenché une nuit d'émeutes. ID:nL6N0TF04U "Incendier des bâtiments, brûler des voitures, détruire des biens, mettre des personnes en danger, tout cela est destructeur et inexcusable. Ce sont des actes criminels. Et ceux qui commettent des actes criminels doivent être poursuivis en justice", a déclaré Barack Obama. Les émeutes de Ferguson ont relancé le débat sur les tensions raciales aux Etats-Unis, obligeant le président démocrate à apaiser les esprits tout en esquissant des réponses sur le traitement par la police des minorités. Barack Obama a ainsi annoncé que son ministre de la Justice Eric Holder organiserait une série de réunions à travers le pays pour améliorer la confiance entre communautés. "Les frustrations que nous avons vues ne sont pas seulement un incident isolé. Elles sont profondément enracinées dans de nombreuses communautés de couleur qui ont le sentiment que nos lois ne sont pas toujours appliquées de manière uniforme ou équitable", a-t-il dit. S'adressant à ceux qui profiteraient du drame de Ferguson pour se livrer à des violences, il a ajouté: "Je n'ai aucune sympathie pour ceux qui détruisent leurs propres communautés." Le gouverneur du Missouri, Jay Nixon, a ordonné l'envoi de renforts de la Garde nationale pour empêcher de nouvelles violences à Ferguson, une ville de la banlieue de St Louis. ID:nL6N0TF4D1 (Steve Holland; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer