1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nucléaire-Les USA ne sont pas fiables, affirme Téhéran
Reuters03/12/2016 à 09:29

    DUBAI, 3 décembre (Reuters) - La décision du Sénat 
américain, qui a reconduit pour dix ans les sanctions à 
l'encontre de Téhéran, montre que les Etats-Unis ne respectent 
pas leurs engagements, a déclaré samedi le ministre iranien des 
Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.  
    Les sénateurs se sont prononcés jeudi à l'unanimité pour la 
prorogation de l'Iran Sanction Act (ISA), qui avait été 
approuvée en novembre par la Chambre des représentants. 
  
    La République islamique a promis des représailles après ce 
vote qu'elle juge contraire à l'accord conclu en juillet 2015 
avec les grandes puissances, qui prévoit l'encadrement de son 
programme nucléaire en échange d'une levée progressive des 
sanctions. 
    "La prolongation des sanctions imposées à l'Iran montre à la 
communauté internationale que les Etats-Unis ne sont pas 
fiables. L'Amérique va à l'encontre de ses engagements", a 
estimé le chef de la diplomatie, qui effectue une visite en 
Inde, rapporte la télévision publique.  
    L'administration américaine assure que l'ISA nouvelle 
version ne contrevient pas à l'accord de juillet 2015. Barack 
Obama devrait le promulguer, bien que la Maison blanche ait fait 
savoir qu'elle n'était pas favorable à la reconduction des 
sanctions.  
    Selon Nehrouz Nemati, porte-parole de la présidence du 
parlement iranien cité samedi par la télévision publique, une 
proposition de loi demandant le retour "aux conditions 
initiales" d'enrichissement d'uranium sera déposée dimanche.  
 
 (Rédaction de Dunaï, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer