1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nucléaire-L'Iran insiste sur l'échéance de la fin juin
Reuters12/05/2015 à 16:51

VIENNE, 12 mai (Reuters) - Le diplomate iranien chargé des négociations sur le programme nucléaire de Téhéran a souhaité mardi que la reprise, cette semaine, des discussions avec les grandes puissances porte ses fruits et ouvre la voie à un règlement définitif avant la fin juin. "Nous espérons parvenir à un accord avant le 1er juillet", a déclaré Abbas Araqchi à son arrivée à Vienne pour une réunion avec Helga Schmid, directrice politique de l'Union européenne qui négocie au nom du groupe P5+1 (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine et Allemagne), rapporte l'agence de presse iranienne Mehr. "Nous devons nous en tenir aux solutions et aux accords que nous avons conclus à Lausanne et nous ne négocierons que dans ce cadre", a-t-il ajouté, évoquant le texte adopté le 2 avril en Suisse. La diplomate américaine Wendy Sherman se joindra mercredi aux discussions de Vienne. A Lausanne, l'Iran et les grandes puissances se sont engagés à régler leur contentieux nucléaire avant la fin du mois de juin, mais des divergences subsistent, notamment au sujet des sanctions internationales. L'Iran souhaite qu'elles soient levées dès la conclusion d'un accord définitif, tandis que les Etats-Unis préfèreraient un allégement progressif. (Sam Wilkin à Dubai et Shadia Nasralla à Vienne, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer