Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nucléaire iranien-Les détails techniques abordés à Lausanne

Reuters18/03/2015 à 16:54

par Parisa Hafezi et John Irish LAUSANNE, 18 mars (Reuters) - Les experts américains et iraniens chargés des négociations sur le programme nucléaire de la République islamique se sont attaqués mercredi à Lausanne aux détails de l'accord cadre censé voir le jour avant la fin du mois. Ernest Moniz, secrétaire américain à l'Energie, et Ali Akbar Salehi, directeur de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique, ont donné le coup d'envoi de ce nouveau cycle de discussions. John Kerry, chef de la diplomatie américaine, son homologue iranien Mohammad Javad Zarif et Helga Schmid, directrice politique des affaires étrangères de l'Union européenne, se sont ensuite joints à eux. "Nous discutons des détails, ce qui demande beaucoup de travail (...) Nous nous efforçons de surmonter nos divergences. Nous pourrons accomplir des progrès si les autres parties font preuve de volonté politique", a commenté Mohammad Javad Zarif. La veille, Ali Akbar Salehi avait assuré que 90% des détails techniques étaient réglés. Il a ensuite ajouté qu'un ou deux points restaient en suspens. Moins optimiste, la délégation européenne fait quant à elle état de progrès dans l'identification des différentes options techniques envisageables pour chacun des grands points de la discussion, mais ajoute qu'il y a encore beaucoup à faire. "S'il doit y avoir un accord, je ne vois pas comment il pourrait être significatif sans un aspect quantitatif", a souligné un membre de l'équipe américaine, évoquant notamment le nombre de centrifugeuses que l'Iran serait autorisé à conserver et son stock de matières fissiles. ID:nL6N0WJ43M "AGRESSEURS PAR NATURE" Des représentants des autres Etats-membres du groupe "P5+1" qui négocie avec l'Iran, à savoir France, Grande-Bretagne, Allemagne Chine et Russie, étaient attendus dans la journée à Lausanne. L'objectif est donc de parvenir avant la fin du mois à un accord de principe sur l'encadrement du programme nucléaire iranien en vue d'un règlement définitif du contentieux d'ici à la fin juin. Dans le camp occidental comme du côté de Téhéran, on doute qu'il puisse être conclu dès cette semaine et on juge qu'au moins un cycle de discussions supplémentaire sera nécessaire. "Il n'y a toujours pas de percée. Nous allons voir ce qui se passe dans les 24 prochaines heures", a commenté un diplomate occidental. Les élections législatives israéliennes, remportées par le Likoud de Benjamin Netanyahu qui n'était pourtant pas favori, ont été largement évoquées dans les couloirs de l'hôtel où se déroulent les négociations. Le Premier ministre sortant, farouchement hostile à tout accord avec Téhéran, en a fait l'un des principaux points de sa campagne. John Kerry s'est refusé à tout commentaire sur l'issue du scrutin. "Pour nous, il n'y a pas de différence entre les partis politiques du régime sioniste. Ce sont tous des agresseurs par nature", a quant à elle déclaré Marizeh Afkham, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, lors de son point de presse hebdomadaire à Téhéran. (Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.