1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nucléaire : EDF veut réutiliser des matériaux très faiblement radioactifs
Boursorama avec AFP Services05/09/2019 à 15:28

Aujourd'hui, les déchets nucléaires dits "très faiblement actifs" (TFA) sont stockés dans un centre situé dans l'Aube. Or, ce centre serait déjà rempli à 50 % selon EDF. 

La façade du siège de EDF à Paris, le 15 février 2019. ( AFP / ALAIN JOCARD )

EDF veut pouvoir réutiliser des matériaux métalliques très faiblement radioactifs issus de ses centrales nucléaires après les avoir traités. L'électricien français doit actuellement les stocker. 

Dans un document consulté jeudi 5 septembre par l'AFP, le groupe propose des "améliorations" au système actuel, dans le cadre du débat public actuellement en cours sur le Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR). Il a ainsi publié son avis sur ce débat, comme d'autres entreprises, ONG, syndicats ou entités publiques.

Des matériaux ne nécessitant aucune mesure de radioprotection

EDF souhaite notamment changer la gestion des déchets dits "très faiblement actifs" (TFA), qui doivent aujourd'hui être stockés dans un centre situé dans l'Aube. Ce centre "est déjà rempli à 50% par des déchets, dont une part significative a une radioactivité négligeable et ne nécessite aucune mesure de radioprotection", affirme le groupe.

Il remarque que le démantèlement futur du parc nucléaire actuel produira 225.000 tonnes de matériaux métalliques TFA. "Or, il y a mieux à faire que de stocker (définitivement) une quantité importante de métal valorisable qui ne présente pas de risque sanitaire", juge EDF .

Pour l'industrie conventionnelle et nucléaire

L'entreprise propose de faire ainsi comme en Suède où elle "nettoie" les métaux de leur radioactivité avant de les fondre pour les transformer en lingots. 

Il est ensuite possible de déterminer un seuil de radioactivité en-dessous duquel la réutilisation des lingots est possible. Une directive européenne détermine déjà de tels niveaux appelés "seuils de libération". Ces matériaux seraient réutilisés "dans l'industrie conventionnelle et dans l'industrie nucléaire", a précisé un porte-parole d'EDF.

Valeurs associées

EDF
Euronext Paris +0.70%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • alain..c
    05 septembre16:36

    les suédois le font alors pourquoi se l'interdire.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer