Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Noyade à St Cyr: prison avec sursis pour trois militaires, quatre relaxés
AFP14/01/2021 à 12:56

Au premier plan, Rachid Hami, frère de la victime Jallal Hami, lors du procès, le 27 novembre 2020 à Rennes ( AFP / Sebastien SALOM-GOMIS )

Au premier plan, Rachid Hami, frère de la victime Jallal Hami, lors du procès, le 27 novembre 2020 à Rennes ( AFP / Sebastien SALOM-GOMIS )

Trois militaires ont été condamnés jeudi à des peines de prison avec sursis pour la noyade d'un élève officier en 2012 à Saint-Cyr Coëtquidan et quatre autres, également poursuivis pour homicide involontaire, ont été relaxés, a annoncé le tribunal.

Le capitaine Marc Assier de Pompignan et le chef de bataillon Hervé Wallerand ont été condamnés à six mois de prison avec sursis. Hugues Delvove, qui a depuis quitté l'armée, a été condamné lui à huit mois de prison avec sursis.

"Vous avez trahi mon frère une fois de plus, vous m'avez déçu", a réagi le frère de Jallal Hami.

Jeune étudiant brillant, très sportif, le sous-lieutenant Jallal Hami, 24 ans, s'était noyé dans la nuit du 29 au 30 octobre 2012 durant une activité de "transmission des traditions", une sorte de bizutage qui ne dit pas son nom.

Lors du procès en novembre, le procureur de Rennes Philippe Astruc avait requis des peines allant de trois mois à deux ans de prison avec sursis contre six des prévenus, et une relaxe, celle du général Francis Chanson, à l'époque chargé de la formation de l'école.

Dans son réquisitoire, il avait dénoncé une "bérézina", une "folie", une "transgression" sur "fond de testostérone mal maîtrisée". "Le bilan de cette nuit tragique aurait pu être d'une toute autre ampleur", avait-il lancé.

aag/db/shu

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7991925
    14 janvier19:29

    Essayez de noyer quelqu'un, vous allez voir combien vous allez prendre !15 a 20 ans minimum !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer