Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nouvelles manifestations en Grèce contre les mesures d'austérité

Reuters13/10/2011 à 14:22

par Yiorgos Karahalis

ATHENES (Reuters) - Des manifestants grecs ont tenté jeudi de perturber la perception d'une nouvelle taxe immobilière controversée alors que le personnel des transports en commun observait une journée de grève pour protester contre les nouvelles mesures d'austérité du gouvernement.

Le Premier ministre socialiste George Papandréou tente de faire adopter un nouveau plan de rigueur pour obtenir une nouvelle tranche d'aide de la Grèce de huit milliards d'euros afin de continuer à honorer ses dettes au-delà de la mi-novembre.

Les inspecteurs de la "troïka" (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) ont donné mardi un timide feu vert au versement de cette tranche d'aide, jugeant inégaux les progrès grecs en matière d'assainissement budgétaire et de privatisations.

Les syndicats ont annoncé l'organisation d'une grève générale de 24h le 19 octobre pour protester contre la hausse des impôts, la réduction des pensions et la réduction du nombre de fonctionnaires.

Jeudi, des manifestants ont occupé l'imprimerie de l'opérateur public d'électricité grec PPC chargé par le gouvernement de percevoir la taxe immobilière.

Pour s'assurer le paiement de cette taxe dans un pays où l'évasion fiscale est endémique, le gouvernement a en effet décidé de l'inclure dans les factures d'électricité.

Face à l'occupation de ses locaux, la direction de PPC a assuré que les factures seraient imprimées dans un autre endroit et un coût plus élevé mais les manifestants ont assuré qu'ils entendaient poursuivre la mobilisation.

"Nous sommes venus pour rester (...) Nous sommes ici pour résister", a indiqué Nikos Fotopoulos, président du syndicat Genop-Deh de PPC, sur Skai TV.

RÉCESSION

A une semaine de la grève générale, le mouvement de protestation s'est étendu aux tribunaux dont certains sont paralysés par une grève des avocats, à l'Acropole, monument symbole d'Athènes dont les portes ont été fermées au public, et aux éboueurs.

Cette vague de protestations survient alors que les dirigeants de la zone euro tentent de trouver un accord sur un nouveau plan de sauvetage pour éviter la faillite et endiguer la propagation de la crise.

Les bailleurs internationaux réclament de nouvelles mesures d'austérité à Athènes mais les syndicats mettent en garde contre une nouvelle vague de rigueur qui toucherait plus durement les classes moyennes et populaires et risquerait de faire plonger encore davantage l'économie grecque dans la récession.

La Grèce est engluée dans une profonde récession et tente de maîtriser sa dette publique qui devrait atteindre 162% du PIB cette année alors que de nombreux investisseurs estiment que les mesures d'austérité pourraient ne pas êtres suffisantes pour maintenir le pays à flot.

Les pays de la zone euro envisagent de demander aux banques d'accepter de perdre jusqu'à 50% sur leurs avoirs en dette grecque, ont annoncé hier des responsables de la zone euro, dans le cadre d'un plan de grande envergure pour éviter un défaut dans le désordre et mettre fin à la crise qui menace la santé économique de la planète.

Marine Pennetier pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.