1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nouvelles accusations de viols visant la Minusca en RCA
Reuters12/09/2015 à 05:59

NATIONS UNIES, 12 septembre (Reuters) - La mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (Minusca) fait à nouveau l'objet d'accusations de viols, a annoncé vendredi un porte-parole de l'Onu. Le chef de la Minusca, Babacar Gaye, a été limogé en août après une série d'allégations concernant des abus sexuels et le recours à une force excessive de la part des casques bleus engagés dans cette mission en RCA. "Selon les données recueillies à ce stade, un soldat de la Minusca a été impliqué dans une relation sexuelle avec une jeune femme, qui est aujourd'hui enceinte", a dit une porte-parole de la Minusca. "La Minusca vérifie cette nouvelle accusation et recueille des informations visant à confirmer que la victime supposée a plus de 18 ans." "L'Etat membre a été averti", a-t-elle ajouté, sans préciser de quel pays est originaire le soldat accusé. Au début du mois, le Haut-Commissaire aux droits de l'homme de l'Onu a fait état de nouvelles allégations d'abus sexuels qui auraient été commis par un soldat français de la force Sangaris en Centrafrique. ID:nL5N11921Z Le parquet de Paris a ouvert le 7 mai dernier une information judiciaire contre X sur des soupçons de viols de mineurs par des soldats français en Centrafrique en 2013 et 2014. (Louis Charbonneau, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer