Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouvelle semaine de tension en vue pour la Grèce

Reuters19/04/2015 à 18:42

LA SITUATION DE LA GRÈCE DE NOUVEAU SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE

par Mike Peacock

LONDRES (Reuters) - Même si la menace que représente la Grèce pour le reste de la zone euro et les marchés financiers est jugée beaucoup plus faible qu'il y a quatre ans, les discussions sur les réformes d'Athènes et l'aide internationale risquent fort d'accaparer une bonne partie de l'attention au cours des jours à venir.

Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent vendredi à Riga, en Lettonie, et tout le monde s'accorde pour dire que le temps presse pour éviter un défaut de paiement de la Grèce.

Mais le gouvernement d'Alexis Tsipras n'a toujours pas présenté un programme détaillé de réformes susceptible d'être avalisé par ses bailleurs de fonds, ce qui, la plupart des observateurs, réduit la probabilité d'un compromis rapide.

"Nous voulons tous que la Grèce réussisse", a déclaré Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE), samedi à Washington, où il participait à la réunion de printemps du Fonds monétaire international (FMI).

"La réponse se trouve entre les mains du gouvernement grec. Il faut désormais travailler beaucoup plus, et c'est urgent", a-t-il souligné.

Le "groupe de travail Eurogroupe", qui réunit les représentants du Trésor de chacun des pays membres de la zone euro, se réunira mercredi, 48 heures avant la réunion des ministres des Finances à Riga, a-t-on appris dimanche d'un responsable grec.

L'Allemagne a déclaré la semaine dernière qu'il n'était pas réaliste de tabler sur le versement d'une nouvelle tranche d'aide à Athènes avant la fin du mois.

"C'EST URGENT", DIT MARIO DRAGHI

"Personne n'a le moindre indice sur le moyen de parvenir à un accord sur un programme ambitieux", a dit le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, victorieux des législatives de janvier après avoir promis de mettre fin à l'austérité, refuse d'engager la réforme des retraites, celle du marché du travail et les privatisations jugées nécessaires par les bailleurs de fonds étrangers.

Mais après plusieurs semaines de blocage, Athènes risque de manquer prochainement de liquidités. Des responsables grecs ont déclaré à Reuters que le gouvernement allait devoir puiser dans tous les fonds disponibles pour verser les traitements et les retraites de la fonction publique à la fin du mois.

Faute d'accord à Riga, le gouvernement Tsipras pourrait être contraint de choisir entre le paiement des fonctionnaires et le remboursement des prochaines échéances de la dette publique.

La Grèce doit en principe payer en mai près d'un milliard d'euros au FMI et ce dernier a déjà averti qu'il ne tolérerait aucun retard.

"Nous estimons désormais à 40% la probabilité d'un 'Grexit' et nous avons le sentiment qu'elle continue d'augmenter en l'absence de tout signe d'inversion de la tendance", explique Alastair Newton, analyste politique de la banque japonaise Nomura.

Le mot "Grexit" se rapporte au scénario d'une sortie forcée de la Grèce de la zone euro, une hypothèse extrême aux conséquences internationales difficiles à évaluer.

"La principale raison en est que la rhétorique a tendance non seulement à dominer mais à submerger le fond dans les échanges entre la Grèce et ses partenaires de la zone euro", ajoute Alastair Newton.

(avec George Georgiopoulos à Athènes, Marc Angrand pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.