Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouvelle mobilisation des opposants au mariage gay

Reuters02/02/2013 à 19:40

NOUVELLE MOBILISATION DES OPPOSANTS AU MARIAGE HOMOSEXUEL

PARIS (Reuters) - Les opposants au "mariage pour tous" ont de nouveau manifesté samedi dans plusieurs villes de France avec l'espoir de faire entendre leur voix au cinquième jour de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe.

A Paris, plus d'un millier de personnes se sont rassemblées sur l'esplanade des Invalides, près de l'Assemblée nationale, quelques heures après l'adoption de l'article clef du texte qui supprime l'exigence de la différence des sexes comme condition du droit au mariage.

Les manifestants, qui ont reçu le soutien de plusieurs députés UMP dont le président du groupe à l'Assemblée Christian Jacob, brandissaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "tous nés d'un homme et d'une femme" ou "l'enfant n'est pas un droit".

"L'objectif de ce rassemblement est d'interpeller nos députés, de les inviter à se réveiller, d'exercer leur conscience et non pas d'obéir aveuglément à un parti politique quel qu'il soit", a dit à Reuters TV un manifestant parisien, Jean Lacroisade.

"Ils doivent écouter leurs consciences et voir que le projet de la loi qui s'annonce va contre tous les principes d'une civilisation qui se construit."

A Lyon, entre 1.600 et 3.000 personnes selon les sources se sont rassemblées dans l'après-midi devant l'hôtel de ville pour manifester leur opposition au mariage gay, mais également à la procréation médicalement assistée (PMA) et à la gestation pour autrui (GPA).

Organisé sous les fenêtres du sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, ce rassemblement avait pour but d'interpeller l'élu afin qu'il précise sa position sur les trois sujets, selon une porte-parole du rassemblement.

MARIAGE "DÉNATURÉ"

D'autres manifestations étaient organisées dans une centaine de villes de France à l'appel du collectif "la manif pour tous" qui a mobilisé le 13 janvier à Paris 340.000 personnes selon la police et un million selon les organisateurs. Il réclame le retrait du projet de loi, vivement combattu par l'opposition de droite et une partie de l'Eglise catholique.

Les partisans du mariage homosexuel étaient eux entre 125.000 et 400.000 partisans à défiler la semaine dernière dans les rues de la capitale en faveur de cette réforme qui devrait obtenir aisément une majorité à l'Assemblée.

"Je trouve qu'on devrait développer le Pacs qui existe déjà pour eux et leur remettre les avantages du mariage pour le Pacs", indique Christine Rosset, une manifestante parisienne. "Le mariage est une notion bien précise, c'est un père, une mère pour avoir des enfants, ce n'est pas deux personnes du même sexe. On dénature le mariage."

Après de longues heures de débats parfois émaillés d'incidents, les députés ont adopté samedi par 249 voix contre 97 l'article premier du texte sur lequel avait été déposé des centaines d'amendements.

"Ce n'est pas étonnant que ca soit voté, après il nous reste du travail à faire c'est un moyen de mobiliser encore plus grandement", a dit Xavier Bongibault, porte-parole du collectif "la manif pour tous".

L'examen du projet de loi, qui a débuté mardi dernier, est prévu pour une durée de deux semaines, week-ends compris, un vote solennel sur l'ensemble du texte étant prévu le mardi 12 février.

Marine Pennetier, avec Emile Picy, Morade Azzouz et Catherine Lagrange, édité par Jean-Stéphane Brosse


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.