Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouvelle manifestation contre le mariage homosexuel le 26 mai

Reuters10/04/2013 à 15:27

NOUVELLE MANIFESTATION CONTRE LE MARIAGE HOMOSEXUEL PRÉVUE LE 26 MAI

PARIS (Reuters) - Les opposants au mariage homosexuel ne désarment pas: une de leurs chefs de file, Frigide Barjot, a annoncé mercredi une nouvelle manifestation nationale pour le 26 mai.

"Nous allons nous mobiliser de manière massive le 26 mai", a déclaré Frigide Barjot sur RMC. "Ce sera une manifestation nationale. Nous avions fait une manifestation de marche et de rassemblement. Nous allons le 26 mai mixer ces deux types de rassemblements. Nous allons nous mettre d'accord avec les autorités rapidement", a-t-elle ajouté.

Le Sénat français a adopté mardi soir par 179 voix contre 157 l'article clé du projet de loi sur le mariage et l'adoption par les couples homosexuels qui supprime l'exigence de la différence des sexes comme condition du droit au mariage.

Les sénateurs ont adopté cet article après avoir rejeté tous les amendements de l'opposition, dont ceux proposant la mise en place d'un "pacte d'union civile", une sorte de pacte civil de solidarité (Pacs, crée en 1999) amélioré comme solution de substitution au mariage pour les couples homosexuels.

Alors que l'on s'attendait à un vote très serré, la gauche disposant d'une faible majorité de six voix, des voix de l'UMP et de l'UDI ont largement compensé les rares défections à gauche. Les sénateurs PS ont tous voté en faveur de l'article alors que plusieurs élus ultramarins s'interrogeaient.

Mieux : l'article premier a été voté "conforme" c'est-à-dire sans aucune modification par rapport à ce qu'a voté l'Assemblée.

Ainsi, lors de la seconde lecture du texte, vers la fin mai, par les députés, cet article premier ne sera pas soumis à la discussion ni même ensuite à une éventuelle commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat qui devrait être convoquée.

Ce qui devrait écourter d'autant les débats au Palais-Bourbon malgré les souhaits de l'opposition de mener à nouveau dans l'hémicycle une longue bataille contre la réforme.

Le Sénat devrait achever vendredi ou samedi l'examen de ce projet de loi présenté par Christine Taubira, ministre de la Justice, qui reprend un engagement de François Hollande pendant sa campagne pour l'élection présidentielle.

Patrick Vignal et Emile Picy, édité par Yves Clarisse

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.