1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouveau règlement de comptes mortel à Marseille
Reuters11/11/2013 à 14:11

RÈGLEMENT DE COMPTES MORTEL À MARSEILLE

MARSEILLE (Reuters) - Un homme d'une vingtaine d'années a été abattu par balles lundi lors d'un nouveau règlement de comptes dans les quartiers nord de Marseille, le deuxième en vingt-quatre heures.

La victime a été tuée à proximité de la cité du Parc Corot, dans le XIIIe arrondissement de la ville, où deux jeunes de 25 et 26 ans ont déjà été sérieusement blessés par balles au début du mois.

Agé de 24 ans, l'homme a été exécuté d'une rafale d'arme automatique à l'arrière d'un taxi où il venait de prendre place, peu avant 10h00 lundi.

Le chauffeur du véhicule n'a pas été touché mais a été pris en charge par les secours en état de choc.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime était connue des services de police pour des "faits mineurs" sans lien apparent avec le trafic de stupéfiants.

Dimanche, c'est un homme d'une trentaine d'années qui a été abattu de plusieurs balles de gros calibre toujours dans les quartiers nord de Marseille.

Une quinzaine de personnes ont été tuées dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année dont une douzaine à Marseille.

En 2012, 24 règlements de comptes mortels ont été recensés dans le département, dont 18 à Marseille, la plupart sur fond de rivalités liées au trafic de stupéfiants dans les cités sensibles de la ville.

En visite vendredi dans la cité phocéenne, Jean-Marc Ayrault a annoncé le renfort de 50 fonctionnaires de police et 30 adjoints de sécurité pour Marseille en 2014.

Ces effectifs s'ajoutent aux 487 policiers supplémentaires affectés en 2012 et 2013 à une ville en proie à de vifs problèmes d'insécurité.

Le Premier ministre a estimé que la lutte contre la délinquance commençait à porter ses fruits avec une baisse de la violence enregistrée depuis le début de l'année.

Il a fait état de 2.000 vols avec violence de moins en 2013 par rapport à 2012, de 500 cambriolages de moins et de trois fois moins d'homicides ou tentatives d'homicides.

Jean-François Rosnoblet, édité par Marine Pennetier

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mark92
    11 novembre14:06

    Super. Qu'ils continuent à s'entretuer. Ils ont plus de résultats que la police. Car sinon ils sont remis en liberté le jour même. Pas de preuve.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer