1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouveau recul d'Emmanuel Macron dans l'opinion
Reuters23/11/2018 à 06:57

NOUVEAU RECUL D'EMMANUEL MACRON DANS L'OPINION

PARIS (Reuters) - Emmanuel Macron rassemble ce mois-ci 26% d'opinions positives, soit un nouveau record d'impopularité depuis le début de son quinquennat, montre la dernière édition du baromètre politique BVA Orange pour La Tribune et RTL.

Pour le cinquième mois d'affilée, la popularité du chef de l'Etat enregistre une baisse, de trois points de pourcentage. Près de trois quarts des sondés (73%) ont une mauvaise opinion d'Emmanuel Macron.

A la même période de leur mandat, ses deux prédécesseurs enregistraient une popularité supérieure, François Hollande réunissant 29% d'opinions favorables, Nicolas Sarkozy 48%.

Sur fond de contestation populaire des "Gilets jaunes", "Edouard Philippe subit également de plein fouet le mécontentement des Français", note l'institut, qui fait état d'un recul de dix points de pourcentage des opinions positives à son égard (30%), soit "une baisse de popularité brutale et inédite."

Si près de trois quarts des sondés se reconnaissent dans les revendications contre la hausse des taxes sur les carburants des "Gilets jaunes", ils sont 52% à désapprouver leur mode d'action, fait de blocages routiers et de barrages filtrants.

Sept sondés sur dix jugent que le gouvernement a une "mauvaise attitude" face au mouvement et 46% souhaitent que la mobilisation prenne de l'ampleur. Après le pouvoir d'achat, la santé puis l'environnement apparaissent comme les premières préoccupations des sondés.

Le classement des personnalités fait apparaître une dynamique légèrement favorable pour le Rassemblement national, avec une hausse de la cote de Marion Maréchal et Marine Le Pen, mais aussi, à gauche, d'Olivier Besancenot et du chef de file de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

(Julie Carriat, édité par Elizabeth Pineau)

50 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • lsleleu
    01 décembre06:05

    Je suis au bord du gouffre .....je vais faire un pas en avant !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer