1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Notre-Dame-des Landes-Royal réaffirme sa différence avec Valls
Reuters06/04/2016 à 10:25

    PARIS, 6 avril (Reuters) - Le projet controversé d'aéroport 
de Notre-Dame-des-Landes doit être modifié avant le référendum 
prévu sur ce sujet le 26 juin en Loire-Atlantique, a déclaré 
mercredi Ségolène Royal. 
    Cette modification est d'autant plus nécessaire que la 
question du référendum ne porte pas sur la configuration du 
futur aéroport et demande seulement: "Souhaitez-vous le 
transfert de l'aéroport tel qu'il est aujourd'hui vers un nouvel 
aéroport à Notre-Dame-des-Landes?", a-t-elle souligné.      
    La ministre de l'Environnement s'appuie sur les conclusions 
d'un rapport qui lui a été remis mardi et décrit le projet comme 
"surdimensionné".   
    Alors que Manuel Valls, partisan de la réalisation de ce 
projet, estime au contraire que ce rapport le "valide", Ségolène 
Royal a démenti tout désaccord avec le Premier ministre, se 
défendant d'avoir un avis différent de celui du chef du 
gouvernement.     
    "Je n'ai pas le même rôle", a-t-elle déclaré. "Mon rôle, 
c'est de faire en sorte de trouver une solution conformément 
avec la conviction qui est la mienne que l'on doit réconcilier 
la protection de l'environnement et le développement 
économique." 
    La ministre de l'Environnement a affiché sa volonté de 
trouver un compromis pour parvenir à "un juste équilibre et une 
bonne décision." 
    "Je veux que les choses se calment, je veux que les gens se 
reparlent. Ici ça n'a que trop duré. Les Français sont fatigués 
de ce feuilleton, (...) chacun doit faire maintenant un pas vers 
l'autre", a-t-elle dit.      
 
 (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

-0.84%

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • charleco
    06 avril13:31

    Ségolène a raison, ce Valls est un petit dictateur sans envergure. C'est comme la ligne TGV Bordeaux Toulouse : l'enquête d'utilité publique a conclu à l'inutilité, mais Juppé veut la faire quand même pour le prestige de Toulouse. C'est inutile, trop cher, et trop calamiteux pour l'environnement (vignobles).

    Signaler un abus

  • M4709037
    06 avril11:37

    pour une fois je soutiens Royal. Simple bon sens. Vivant en région parisienne je connais bien cette région de Notre-Dame-des-Landes bien charmante. Je suis bien sûr contre ce projet dévastateur de l'environnement et qui ne sert à rien, les besoins n'étant pas là, sinon à enrichir les promoteurs et politiques véreux ou incompétents (Ayrault très médiocre premier ministre a-t-il vraiment étudié ce projet ?).

    Signaler un abus

  • mlaure13
    06 avril10:42

    9a parait raisonnable ce qu'elle propose...dommage que cela n'ait pas été fait en son temps, par notre Ayrault que de nom...:-(((

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer